Télécharger
l’édition n°843
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Le badminton, un sport sans arbitre

La Tour-de-Peilz Le 25 mars, le Circuit Junior de l'Association Vaudoise de Badminton passera par la Riviera pour l'étape inter-régionale vaudoise de badminton junior. Près de 170 jeunes sportifs de 8 à 18 ans sont attendus sur les 16 courts du Centre Sportif de Burier, l'une des plus grandes salles romandes. En point de mire, la qualification pour les Masters vaudois et les Masters romand de ce sport basé sur le respect et le fair-play.

Allant des U9, qui joueront avec un terrain raccourci et un filet abaissé, aux U19, toutes les catégories seront représentées. M.-A. Marmillod

Jonathan Corbillon

Après Payerne, Collombey-Muraz, Genève ou encore Neuchâtel, Mont-Pèlerin sera le neuvième des dix rendez-vous qui constituent le Circuit Junior, qui se termine à Orbe le 1er avril. C'est en effet au Badminton club du Mont-Pèlerin que revient l'organisation, le 25 mars, l'avant dernière étape de la 4e édition du Circuit Junior de l'Association Vaudoise de Badminton (AVB), qui regroupe tous les sportifs régionaux de 8 à 18 ans. Deux dernières étapes cruciales, où il s'agit d'obtenir de bons résultats, en vue de la finale des masters vaudois, qui aura lieu à Oron le 13 mai, et dont les vainqueurs se qualifient pour les Masters romand, le 18 juin à Neuchâtel, où sera décerné le titre de champion junior romand.

Fair-play avant tout

Le badminton se démarque de certains sports de masse par le fair-play qui règne sur son terrain, malgré un esprit de compétition des plus soutenus. Les jeunes y apprennent de nombreuses règles de vie, en se testant mentalement et physiquement, mais avec toujours le respect de l'adversaire. C'est d'ailleurs dans un système d'auto-arbitrage que tous ces tournois se déroulent avec de très rares escarmouches. «A ce niveau de la compétition, l'émotionnel est très présent, que ce soit dans la victoire comme dans la défaite», précise Yves Cupillard, coordinateur du tournoi depuis sa première organisation à La Tour-de-Peilz.

Un même tournoi pour tous...

Allant des U9, qui joueront avec un terrain raccourci et un filet abaissé, aux U19, passant par les U11, 13, 15 et 17, toutes les catégories simples seront représentées lors de ce tournoi inter-régional. Le tout sur une même journée qui verra s'affronter les meilleurs athlètes cantonaux de 9h à 18h. Une organisation millimétrée qui tient sur les épaules de tous les membres du club de Mont-Pèlerin. En effet, depuis maintenant quatre éditions, un comité de huit membres ainsi qu'une trentaine de bénévoles mettent sur pied cette rencontre du badminton vaudois. Davantage qu'un simple tournoi, il s'agit avant tout d'un rassemblement important pour les sportifs et les dirigeants de club qui se côtoient et échangent durant tout le long de la compétition.

Collaboration entre clubs

Toutefois, si l'organisation incombe au club de Mont-Pèlerin, il règne une importante entraide entre les clubs de la région. Il existe dans le badminton vaudois une réelle amitié entre les différentes équipes et il n'est pas rare que ces liens permettent de faciliter l'organisation de tels tournois. C'est le cas de cette étape interrégionale avec la collaboration du Badminton Club de Vevey. Un état d'esprit propre à ce sport et à cette culture du badminton qui fait jalouser bien d'autres sports.

Comment cette organisation est-elle revenue au BC Mont-Pèlerin?

170 juniors dans une même salle, sans oublier les parents et spectateurs, plutôt difficile?

Une organisation qui dépend également beaucoup de la bonne foi des joueurs...

Date:09.03.2017
Parution: 843

16 rencontres en simultané sur 16 courts

Trois questions à Yves Cupillard, coordinateur du tournoi

> Il y a cinq ans, à l'assemblée générale vaudoise de badminton, je me suis engagé au nom de mon club à reprendre au pied levé cette organisation. J'ai ensuite eu énormément de chance que tout le club m'ait immédiatement suivi. En seulement deux jours, j'avais déjà le soutien de tous nos membres. C'est pour cela qu'aujourd'hui encore, ce tournoi tient sur les épaules de tout le BC Mont-Pèlerin. Nous pouvons compter sur un comité de 8 personnes totalement dévouées, mais surtout sur plus de 35 bénévoles qui participent durant la journée. Il n'y a pas de pyramide chez nous, tout le monde compte et apporte son aide.

> Cela nous faisait un peu peur au départ en effet. Mais nous avons la chance de disposer de l'une des plus grandes salles de toute la Suisse romande. Elle nous permet de mettre en place 16 courts différents et donc 16 rencontres en même temps, alors que beaucoup de tournois tournent à 4-8 rencontres. Cela dit, nous devons beaucoup compter également sur l'aide des parents et accompagnants. Notre programme est très serré et organisé, il n'y a pas vraiment de temps mort, mais avec l'état d'esprit qui y règne, nous n'avons jamais eu de vrai problème.

> En effet, le badminton se joue en auto-arbitrage jusqu'en ligue nationale. Je pense que c'est probablement l'un des seuls sports où cela est possible. Ce sont beaucoup de moments de plaisir et de tristesse pour les juniors, mais cela se passe dans un cadre de fair-play et de total respect de la part de tout le monde. D'ailleurs, nous ne nous faisons aucun souci concernant d'éventuels accrochages ou autres, le badminton se joue dans une ambiance amicale, comme l'illustrent la collaboration entre les clubs et la profonde amitié qui nous lie tous. Notre tournoi est également un important lieu de rencontres pour les joueurs qui se connaissent tous et pour les dirigeants des clubs. Un réel moment de partage en pleine compétition.

Dans ce dossier

Documents

Vidéo
Documents audio