Télécharger
l’édition n°844
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Pas de RegioExpress supplémentaire

La Tour-de-Peilz Le canton de Vaud a répondu à l'interpellation du député Jérôme Christen (VaudLibre) concernant la desserte de la gare boélande. Il voulait un RegioExpress supplémentaire à 8h du matin. Toute la flotte des RER étant réquisitionnée aux heures de pointe, il n'y aura pas de changement avant 2020.

Pierre Pernet, François Vodoz, candidat à la Municipalité, Marc Wüthrich, Pierre Frey et Michael Rohrer ont distribué quelque 400 tracts à la gare de La Tour-de-Peilz. DR

En février 2016, plusieurs conseillers communaux de La Tour-de-Peilz, ainsi que Jérôme Christen de VaudLibre, avaient alerté le canton sur la suppression d'un RegioExpress le matin, privant les usagers d'un train très prisé aux heures de pointe. Quelque 440 tracts avaient alors été distribués à la population pour la sensibiliser au problème et Jérôme Christen avait interpellé dans la foulée le Grand Conseil à ce sujet (lire Le Régional 792). Leur volonté était qu'une deuxième rame RER soit mise en service à 8h01 du matin en direction de Lausanne dès 2018 lorsque l'autoroute A9 sera en travaux. Mais les usagers devront prendre leur mal en patience.

Pas avant 2020

Le 2 mars, le Conseil d'Etat a rendu sa réponse. La flotte actuelle RER, au nombre de 23 rames, est entièrement engagée aux heures de pointe. Et comme ces rames sont plus chargées sur d'autres dessertes, celle de La Tour-de-Peilz n'aura pas la priorité. «Je suis conscient que la situation n'est pas simple, réagit Jérôme Christen, mais selon moi il y a un réel manque d'anticipation en vue des travaux qui sont planifiés sur l'A9. Il n'y pas seulement les usagers de la gare de La Tour-de-Peilz qui seront touchés, mais également ceux de Vevey. C'est à partir de là que ça sature». Un projet pour agrandir la flotte RER de 14 rames supplémentaires existe, mais pour 2020 seulement. L'Office fédéral des transports, ainsi que le canton de Vaud, ont donné leur feu vert pour cette acquisition, mais le Conseil d'administration des CFF doit encore se déterminer.sg

Date:16.03.2017
Parution: 844

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio