Télécharger
l’édition n°843
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

L'économie locale vibre pour la Fête des Vignerons

Vevey 2019, date de la prochaine édition, approche. Pour en parler, Promove a invité Frédéric Hohl, directeur exécutif de la Fête. Le Valdo genevois a mis l'eau à la bouche des 270 entrepreneurs présents par les retombées financières promises.

Frédéric Hohl a décliné quelques chiffres qui donneront sans doute bien des idées aux représentants de l'économie locale. DR

Nina Brissot

La promotion économique de la région Riviera – Lavaux, alias Promove, a pour tradition d'organiser en début d'année un petit déjeuner d'entrepreneurs. Ce 1er mars, compte tenu de l'excitation qui déjà se fait sentir autour de la Fête des Vignerons de 2019, Promove a invité son directeur exécutif Frédéric Hohl, pour lever un coin de voile sur les préparatifs. Un sujet qui a fait déplacer plus de 270 personnes à la Salle del Castillo, toutes attentives et acquises à l'idée d'une fête grandiose. D'autant que Frédéric Hohl n'en est pas à son coup d'essai, lui qui fut directeur d'exploitation d'Expo.02, organisateur de l'Euro 2008 pour le Canton de Genève, producteur de la Revue Genevoise (2003-2008) et Directeur des fêtes de Genève.

Des airs de Rio

Devant un parterre d'entrepreneurs, Frédéric Hohl n'a pas voulu s'attarder sur l'historique de cette fête. Un bref panorama lui a permis de relever son origine au 17e siècle et le fait qu'elle intéresse le monde entier par sa rareté, quatre fois par siècle. Les costumes des figurants ne sont pas sans rappeler un autre événement mondial qui tient la comparaison, a aussi relevé Frédéric Hohl, le Carnaval de Rio. Mais pas question de révéler la forme ou la disposition des Arènes, dont l'orientation est dictée par la mise en scène. Ces informations seront distillées lors de conférences de presse qui jalonneront le temps d'attente. Ces messieurs ont le sens du suspense. Un indice toutefois, le spectacle à l'intérieur des arènes ne devrait pas être mis en concurrence avec l'époustouflant paysage qu'offre la vue sur le lac et les Alpes. Ce qui, en principe, devrait interdire une ouverture visuelle en direction du lac.

Culturelle et entrepreneuriale

La direction artistique de la fête 2019 a été confiée à l'un des plus grands metteurs en scène, mondialement connu, le tessinois Daniele Finzi Pasca. Issu du monde du cirque (du Soleil et Eloize), c'est lui qui a imaginé les cérémonies de clôture des Jeux Olympiques de Sotchi et de Turin, entre autres spectacles. L'homme s'est entouré d'une fine équipe d'artistes. Quant au côté entrepreneurial, Frédéric Hohl a décliné quelques chiffres laissant présager d'importantes retombées économiques pour la région et donnant sans doute bien des idées aux participants à ce petit déjeuner pas comme les autres (voir ci dessous).

Date:09.03.2017
Parution: 843

100 millions de retombées en 1999

La Fête 2019, c'est un budget de 70 mios (contre 56 mios en 1999), 350'000 spectateurs attendus, 1 million de visiteurs durant 3 semaines, soit 40'000 par jour, dont 10'000 figurants et techniciens et 20'000 spectateurs, des centaines de milliers de bouteilles de vin, bière et eau vendues, des milliers de places de restauration, des millions de francs en produits dérivés et shopping, des milliers de nuitées dans les hôtels des environs, lesquelles nuitées pourraient à elles seules rapporter 20 mios de frs, tandis que les retombées économiques de l'édition de 1999 dans la région sont estimées à 100 millions

En images

Documents

Vidéo
Documents audio

Dans ce même dossier