Télécharger
l’édition n°847
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Le cancer, parlons-en !

Vevey Un programme d'éducation et de soutien s'adressant aux personnes concernées par la maladie se tiendra à l'Hôpital Riviera-Chablais site de la Providence, du 18 avril au 6 juin.

Porté par Sylvie Schorro (à g.) et Catherine Vallotton, le programme vise à mieux comprendre le cancer, à échanger des expériences et à élaborer des projets malgré la maladie.

Textes et photo: Valérie Passello

Huit soirées de 2h pour échanger et apprendre sur le thème du cancer, mais aussi trouver des stratégies concrètes pour affronter un quotidien soudain bouleversé: c'est ce que propose l'Hôpital Riviera-Chablais, à raison d'une rencontre hebdomadaire dès le 18 avril, sur le site de la Providence. «Ce programme s'adresse aux personnes concernées par la maladie, quel qu'en soit le stade. Il est aussi ouvert aux proches. D'ailleurs, beaucoup viennent accompagnés», précise Catherine Vallotton, infirmière spécialiste clinique en oncologie.

Les buts pour les participants: trouver des réponses à leurs questions et partager ce qu'ils vivent avec les autres membres du groupe. «Souvent, les gens atteints d'un cancer deviennent eux-mêmes des experts, ils amènent tous quelque chose et trouvent du réconfort dans le partage. Quant aux proches, ils n'ont pas forcément conscience de tout ce qu'ils font: cela peut aussi être une forme de reconnaissance», relève Sylvie Schorro, infirmière spécialiste clinique en soins palliatifs.

Du corps à l'esprit

À chaque soirée son thème: le corps humain, le diagnostic et les traitements, l'alimentation, comment faire face, la relaxation physique et psychique, les questions administratives et les ressources sociales et enfin, la recherche et le développement des traitements. En fonction du thème, un intervenant spécialisé peut être présent, comme une diététicienne, des médecins oncologues et radio-oncologues, une assistante sociale, un physiothérapeute, un art-thérapeute, une infirmière sophrologue ou une pharmacienne. Les participants reçoivent une brochure à chaque sujet abordé pour leur permettre de se renseigner davantage.

Si certaines soirées sont denses, une grande place est laissée à la participation de chacun à travers différents ateliers. L'un d'entre eux consiste notamment à élaborer des projets, ajoute Sylvie Schorro: «Le programme s'intitule «Apprendre à vivre avec le cancer» c'est la vie qui occupe la place et pas la maladie. Les participants peuvent se fixer des objectifs réalistes».

Date:06.04.2017
Parution: 847

né en Suède

«Apprendre à vivre avec le cancer» a été créé en 1980 par l'infirmière suédoise Gertrud Grahn, qui en a fait sa thèse de doctorat. L'idée: développer un matériel d'éducation structuré, s'appuyant sur les préoccupations et les interrogations des patients. Depuis la naissance du programme, celui-ci a été repris dans le monde entier.

Davantage d'infos sur:

www.avac.ch

En images

Documents

Vidéo
Documents audio

Dans ce même dossier