Télécharger
l’édition n°849
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

L'une des plus belles randonnées cyclistes d'Europe !

VELO 176 km autour du lac, ça vous tente? Il suffit de s'inscrire à la 14e édition du Cyclotour du Léman qui se déroulera dans l'un des plus beaux panoramas d'Europe le 21 mai. Une édition qui, côté Suisse, partira pour la première fois de la place de la Navigation à Lausanne. Le tour entier n'est pas obligatoire, quatre parcours sont proposés pour que chacun puisse participer à une sortie cycliste qui soit à la fois ludique et conviviale et non une compétition.

L'ensemble du Tour fait au total 176 km.JCH

Jonathan Corbillon

Ils étaient plus de 580 au départ l'an dernier. Le Cyclotour du Léman accueille à chaque édition plus de monde, ce qui montre un réel engouement pour cette manifestation. Deux organisations la chapeautent. L'une en France, l'autre en Suisse. Elles collaborent tout au long de l'année avec les villes de Lausanne, Evian et Genève. L'épreuve, car c'en est une, est ouverte à tous types de cycles (VTT, vélos de route, vélos électriques, monocycles...). Une grande diversité et des parcours adaptés qui attirent des sportifs de tous les âges puisque même Robert Marchand y a participé en 2013, alors âgé de 102 ans.

Quatre distances plus ou moins longues

L'ensemble du tour on l'a dit fait 176 km. Une boucle qui va de Genève à Genève représente une première distance ou, Lausanne à Lausanne considéré comme un autre parcours d'égale distance. Mais il est possible aussi de se contenter de 112 km qui vont d'Evian à Lausanne (traversée en bateau depuis Lausanne pour prendre le départ). Enfin, les moins entrainés opteront pour le Genève Lausanne ce qui représente déjà 55 km sur un parcours bucolique le long du Léman. Le choix est suffisamment vaste pour permettre une grande participation.

Au revoir au stade Pierre-de-Coubertin...

La grande nouveauté de cette année réside dans le changement de lieu de départ lausannois! L'organisation du Cyclotour a en effet décidé de quitter le stade Pierre-de-Coubertin pour rejoindre la Place de la Navigation à Ouchy. Après plusieurs mois de concertation avec la commune de Lausanne, la place a été retenue pour sa grande visibilité et surtout pour sa convivialité ! Autre nouveauté cette année, la participation des «Grands Bicycles» ou «Highwheel», ces vélos a selle très haute avec une énorme roue avant et une petite roue arrière. Ils emprunteront le parcours Genève-Lausanne.

Un panorama à couper le souffle!

Le Cyclotour du Léman est certes une course au succès retentissant avec des parcours diversifiés et des possibilités sportives très prisées. Son atout majeur reste toutefois son cadre unique. Quelle que soit la rive empruntée, ce tour du Léman est un hymne à la beauté. Au point qu'il faut rappeler aux participants que cette course représente aussi un encombrement des routes et qu'il ne faut pas relâcher sa vigilance afin d'éviter tout accident.

Date:20.04.2017
Parution: 849

Rencontre avec Christian Jean, organisateur et fondateur du Cyclotour

Le Cyclotour est le fruit d'une collaboration entre deux pays autour d'un même lac...

«En effet, lorsque nous avons mis en place cette manifestation, il a fallu créer deux associations: une en France et une en Suisse pour faciliter l'organisation. C'était nettement plus facile de trouver des sponsors, mais aussi du point de vue légal et au niveau des assurances. En présentant le Cyclotour comme une randonnée à cheval sur deux pays avec un ancrage certain dans chacune des régions, la facette administrative a été moins difficile à gérer. Aujourd'hui, il existe une réelle symbiose entre ces régions durant le tour! »

Ce qui unit est donc le Lac Léman et son cadre unique ; qu'en est-il de la météo alors?

«Une chose est sûre, notre randonnée dépend énormément de la météo! Le point fort de notre parcours est sans aucun doute le paysage et le charme de ces régions. D'ailleurs, le fait de pouvoir se promener sur deux pays apporte quelque chose de plus à notre manifestation. Mais tout cela doit être mis en valeur par une météo qui doit être bonne à cette période de l'année. En cas de mauvais temps, la randonnée aura de toute façon lieu, à moins que les conditions ne soient vraiment exécrables! »

Et puis, les «deux roues» habituelles seront cette année suivis par des highwheel...

«C'est en effet l'une des grandes nouveautés de cette 14e édition. La participation de ces vélos étranges avec une grande roue avant et selle haute répond à une demande de nos concurrents et ne fait qu'appuyer l'image que l'on veut donner de ce Cyclotour. Le but n'est aucunement de faire une performance cycliste mais surtout de s'éclater et s'amuser en faisant du vélo dans un cadre agréable. C'est un bon moyen pour nous de montrer que le vélo peut se faire de manière ludique; que ce soit en vélo électrique ou en highweel, nous voulons juste que tous prennent du plaisir à leur façon! »

Dans ce dossier

Documents

Vidéo
Documents audio