Télécharger
l’édition n°852
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Chillon prépare sa mue

Veytaux La Fondation du château lance la construction d'une nouvelle cafétéria, ainsi que le réaménagement des promenades aux abords du site. La mise à l'enquête court jusqu'au 10 juin. Investissement: 4,2 mios.

Le nouveau pavillon abritera une cafétéria de 80 places dont 20 en terrasse.

Sandra Giampetruzzi

Le château de Chillon a besoin de soulager la pression à l'intérieur de ses murs. Avec 350'000 visiteurs par année, 368'000 en 2016, le monument arrive à son maximum en termes de capacité. «Notre objectif n'est pas d'accueillir chaque année plus de visiteurs. Nous tablons sur 330'000 visiteurs payants, au-delà le site se dégrade, confie Marta dos Santos, directrice de la Fondation du château de Chillon. La construction de cette cafétéria, à l'extérieur du site, permettra de soulager l'enceinte du château et d'améliorer l'accueil des visiteurs.» Pour y parvenir, un concours d'architecture a été organisé en 2013 et gagné par le bureau Dreier Frenzel Architecture-Communication et l'agence d'architecture paysagiste L'Atelier du Paysage.

Esprit anglais

Le projet passe aujourd'hui dans sa phase concrète avec la mise à l'enquête de la construction de ce nouveau pavillon qui inclut un espace de 80 places assises dont une vingtaine en terrasse. La partie centrale, vitrée, ouvrira la vue sur les extérieurs et le château tandis que les extrémités accueilleront d'une côté les sanitaires et de l'autre la cuisine et les parties techniques. L'édifice sera en béton avec des angles biseautés. Certaines façades seront recouvertes de treillages, un clin d'œil aux tonnelles des jardins anglais. «Ces treillages constituent la symbiose entre construction et nature», précise Eik Frenzel, architecte du bureau lauréat. La toiture en pente rappellera l'architecture des autres pavillons à proximité dont notamment celui qui abrite le bazar. «Il s'agit d'un dialogue entre l'ancien et le contemporain pour montrer qu'il est possible de construire à côté d'un monument historique sans en porter atteinte», renchérit Laurent Chenu, conservateur cantonal des monuments et sites. Les abords du site seront également requalifiés de manière à mieux les mettre en valeur, dont notamment l'ancienne route pavée commerciale et de pèlerinage qui menait à l'Italie.

Un an et demi de travaux

La construction du pavillon est devisée à 3 mios de francs, à charge de la Fondation du château, tandis que la requalification des quais s'élève à hauteur de 1,2 mio de francs. Ce montant devrait être pris en charge par le Canton, le Grand conseil se prononcera sur le sujet en juin. Sauf imprévu, les travaux débuteront en octobre avec une inauguration du site prévue à Pâques 2019. En parallèle, l'éclairage nocturne sera amélioré et une réflexion sur le parcage, avec la commune de Veytaux et le Canton, est en cours.

Date:11.05.2017
Parution: 852

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio