Télécharger
l’édition n°854
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

« Maman, tu me barbes avec ta rhubarbe »

Monthey La finale du concours «Top Chef au CO» a vu s'affronter dix cuisiniers en herbe le 10 mai. Défi du jour: concocter un dessert pour la fête des mères. La gagnante, venue d'Orsières, impressionne le jury, alors que deux Chablaisiens atteignent le podium.

Les dix finalistes, entourés ici de leurs enseignantes en économie familiale, devaient réaliser des desserts à base de rhubarbe.

Texte et photo: Valérie Passello

Apprivoisant avec courage grammages et fourneaux, pas moins de 185 élèves de 11e année des Cycles d'Orientation de tout le Valais romand ont d'abord cuisiné des muffins. Ceux dont la pâtisserie a fait mouche ont ensuite dû élaborer une salade d'hiver, en respectant scrupuleusement des consignes précises, mettant par exemple l'accent sur les produits régionaux et de saison. Le 3e concours «Top Chef au CO», mis sur pied par les enseignants en économie familiale, a trouvé son épilogue le 10 mai.

Après s'être mesurés dans les épreuves locales et régionales, dix ados se sont qualifiés pour disputer la finale cantonale au CO de Monthey. Défi du jour: concocter un dessert pour la fête des mères, sur le thème: «Maman, tu me barbes avec ta rhubarbe!». Juste avant de présenter leur création, les candidats peaufinent la présentation. Ici, une gelée orange qui vacille mais qui tient en place, là une assiette qui doit vite passer au frigo pour que la crème se fixe, ailleurs, un soufflé qui retombe hélas, mais qui «devrait quand même être bon», espère son auteur.

«Estomaqué»

Le boulanger-pâtissier-confiseur Albert Michellod, président du jury final, s'enthousiasme: «Je suis estomaqué du travail réalisé en cuisine! J'ai vu de la créativité et de la technique; à seulement 15 ans, c'est impressionnant». À la dégustation, le jury se régale des dix desserts: «Il n'y a pas eu de raté», commente l'un des jurés. Mais la préparation de Line Sarrasin, d'Orsières, se détache largement. «J'ai réalisé une gelée ananas-coco sur laquelle j'ai disposé un sablé vanille, puis j'ai confectionné une tasse en chocolat que j'ai remplie de chantilly vanille et d'une brunoise pomme-rhubarbe cuite dans un sirop vanille, manzana et eau. J'ai recouvert la tasse avec un quadrillage caramel et ajouté des mikados à base de purée de marrons», détaille la lauréate, qui a pris conseil auprès d'un chef pour l'élaboration de ce dessert complexe. Elle commencera d'ailleurs en juin un apprentissage de pâtissière à Verbier. Léo Prieto de Vionnaz et Lucie Dégrada de Troistorrents finissent respectivement 2e et 3e du concours.

Date:25.05.2017
Parution: 854