Télécharger
l’édition n°861
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Une place rêvée par les Veveysans

Aménagement Le dimanche 2 juillet, la population était conviée par la ville pour laisser libre cours à ses attentes concernant le réaménagement de la Place du Marché. Un rêve de 30 ans déjà qui pourrait devenir réalité après 2020.

Petits et grands ont retroussé leurs manches pour dessiner les contours de la future place veveysanne.M. Savoy

Sandra Giampetruzzi

Le fait de faire participer uniquement six habitants et commerçants du quartier sur le projet du réaménagement de la Place du Marché a fait couler beaucoup d'encre (lire notre édition 857). La Municipalité aurait-elle fait machine arrière et proposé dans la foulée une journée ouverte à tous, histoire que les Veveysans ne se sentent pas mis de côté? «Non, la journée ouverte à toute la population était prévue dès le départ, mais nous n'avions pas encore arrêté de date lorsque nous avons annoncé la mise en place de tables rondes», se défend le municipal de l'urbanisme, Jérôme Christen. Le dimanche 2 juillet, la Place du Marché a donc été vidée des voitures et plusieurs petites mains se sont armées de pinceau pour dessiner les contours de leur future place. Pour ce projet phare de la législature, l'objectif était, selon les autorités, «d'offrir à la population la possibilité de s'exprimer librement dans le cadre du vaste projet de réaménagement de ce lieu emblématique».

Entre vide et végétation

Timides le matin en raison d'une météo maussade, les habitants sont venus plus nombreux l'après-midi. Plus de 500 personnes selon le communiqué officiel de la Ville. Sous la Grenette, les habitants pouvaient inscrire leurs idées sur des billets. Force est de constater que depuis 30 ans, on en revient toujours aux mêmes envies: faire de cet espace un lieu de rencontres et de loisirs, mais comment? Certains y voient fontaines et jets d'eau, d'autres un terrain de pétanque, une plage à l'endroit des pédalos, mais surtout de la végétation. «De nombreux souhaits et envies se recoupent, c'est réjouissant, constate le municipal. Les principaux défis seront la localisation du parcage et l'occupation des espaces libérés qui doivent être compatibles avec certaines grandes manifestations, comme la venue chaque année du cirque et de la foire de St-Martin». Jets d'eau, arborisation aux abords de la place et pourquoi pas dévier la route d'accès à la Place du Marché par le Bois d'Amour sont des idées qui méritent réflexion selon le municipal.

Un parking souterrain, le retour?

Une autre envie a fait récidive, celle de créer un parking souterrain sous la place. L'idée a occupé les débats du Conseil communal qui a finalement refusé par deux fois un crédit d'études. Sur ce point la Municipalité est ferme, il n'y aura pas de parking sous la place. L'idée est de réduire à 200 le nombre de places de parc en surface et de compenser les 250 autres par la construction d'un parking derrière la gare. Il sera ensuite complété par un deuxième parking Entre-deux-Ville. Certains veulent aussi que les communes voisines soient intégrées au processus de réflexion, puisque le lieu attire les habitants de toute la région. «Ce ne sera pas un projet interrégional, mais nous allons intégrer une ou deux personnes des autorités voisines dans les tables rondes. C'est une bonne idée», confirme Jérôme Christen. Une synthèse de la journée sera publiée dans le courant du mois d'août sous forme de document sonore sur www.laplacedumarche.ch

Date:13.07.2017
Parution: 861

Dans ce dossier

Documents

Vidéo
Documents audio