Télécharger
l’édition n°861
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Un Pique-Assiette dans le Chablais

Aigle Le chef montheysan Mauro Capelli a retrouvé Annick Jeanmairet au domaine de la Perrole pour concocter un pique-nique estival: à voir et à déguster le 15 juillet à 18h40 sur RTS1.

Mauro Capelli et Annick Jeanmairet mettront en valeur les produits du Chablais lors de l'émission «Les Pique-niques de Pique-Assiette» le 15 juillet sur RTS1.DR

Entretien : Valérie Passello

C'est au Restaurant du Théâtre du Crochetan à Monthey que le chef Mauro Capelli officie traditionnellement. Mais il a accepté de quitter son piano pour la série estivale «Les Pique-niques de Pique-Assiette». Interview.

Pourquoi avoir choisi la Perrole à Aigle?

> J'avais déjà participé à une émission de Pique-Assiette, proposant un taboulé de petit épeautre. Comme Annick Jeanmairet trouve cette céréale extraordinaire, elle m'a invité pour sa série d'été, où elle choisit des producteurs locaux chez qui elle se rend pour cuisiner avec des chefs. Cette démarche correspond à ma philosophie: moi-même, je me fournis à la Perrole et je vais beaucoup sur les marchés, utilisant le plus possible de produits locaux. D'ailleurs, dans ma recette, il y a même du sel de Bex!

Parlez-nous de votre taboulé de petit épeautre aux deux tomates

> Le concept est de présenter une recette simple et facilement transportable pour un pique-nique. Même si je propose de réaliser soi-même un bouillon de légumes pour faire cuire le petit épeautre, ma recette peut être adaptée facilement. Au Moyen-Orient, le taboulé est, à la base, une salade d'herbes: j'y ai donc mis pas mal de persil et de menthe. Quant aux deux tomates, c'est la même variété, mais il y en a une mûre et une verte. Le goût acidulé de la verte est intéressant, je m'en sers plutôt comme assaisonnement.

Quel souvenir garderez-vous de ce tournage au grand air?

> Comme je suis allergique au pollen, j'en ai ramassé une grosse dose (rires)! En plus, nous avons eu du vent, du soleil et même de l'orage. Un tournage est toujours long et fastidieux: il faut recommencer plusieurs fois les scènes en gardant sa spontanéité. Mais c'est une expérience passionnante et sympathique. Annick Jeanmairet est très pointue, elle connaît bien la cuisine. Dans son émission, il y a beaucoup de clins d'œil et de 2ème degré.

Date:13.07.2017
Parution: 861

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio