Télécharger
l’édition n°530
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Condamné, Doriot refuse de démissionner

Le municipal montreusien est condamné à 15 mois de prison avec sursis pour acceptation d’un avantage, une forme de corruption. Son bateau est confisqué jusqu’au paiement d’une créance de 125’000 frs. Reconnu lui aussi coupable, son ami architecte écope d’une amende de 250’000 frs avec sursis et de 50’000 frs à payer tout de suite. Tous deux feront recours. J.-C. Doriot, qui dénonce un «complot politique», refuse néanmoins de démissionner, ce qui provoque la colère du syndic de Montreux Pierre Salvi.
Date:07.09.2010
Parution: 530

Au sommaire cette semaine

Opinion

Jeu de Go

Lorsque l’on est stratège en politique, et Dieu sait s’il y en a, la vie actuelle au Palais Fédéral doit être jouissive. Je te mets encore une femme, te retire un homme, pose un radical, déplace un socialiste, resitue un udc, bouge un pdc et, pourquoi pas, je place un outsider. Et puis non. La partie adverse pourrait prendre avantage d’une faille, on retourne donc le jeu, on reprend les mêmes, mais dans un autre sens. De fait, l’idée est moins d’élire une compétence que de bien placer les pions de tel ou tel parti. Les personnalités, permettant juste de modifier les stratégies.
On imagine alors, dessiné sur le sol, un immense jeu de go qui, pour ceux qui ne le connaissent pas, est un jeu de stratégie combinatoire abstrait. Ses règles sont simples, il suffit de poser ses pions de manière à asseoir sa situation en capturant celle de l’autre. Sa richesse tactique comme la profondeur stratégique du jeu permettent d’importantes variations, tant en droite ligne qu’en circonvolution. Un jeu propice pour y situer aux bonnes intersections toutes les arrière pensées électorales pour 2011.

Nina Brissot