Télécharger
l’édition n°965
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

VMCV: bus à bout de souffle

Des voix s'élèvent contre les autobus diesel brinquebalants – et difficiles à conduire – desservant depuis fin août la ligne de Vevey à l'hôpital Riviera-Chablais de Rennaz, alors que celui-ci n'est pas encore en activité. «Si nous avions eu le choix, nous aurions opté pour des véhicules plus modernes», se défendent les VMCV. La société de transports publics de la Riviera évoque une solution provisoire en attendant les seize trolleybus articulés électriques de nouvelle génération prévus dès le changement d'horaire du 15 décembre. Particularité: ils seront dotés de batteries s'alimentant sur les lignes électriques aériennes existantes. Une technologie novatrice et qui se veut écologique, mais qui ne résout pas le problème de l'énergie grise et du recyclage des batteries. Enquête et éclairages.
Date:19.09.2019
Parution: 965

Au sommaire cette semaine

Opinion

Ne bougeons plus, restons chez soi

Voyager devient périlleux. Tout s'oppose à ce que nous sortions de nos limites les plus proches. Surtout en cette année électorale où chacun bat sa sauce de plus en plus verte. Prendre l'avion équivaut à un crime à taxer fortement. La voie maritime? On vient de lire qu'en Europe, 94 paquebots émettent dix fois plus de dioxyde de soufre que 260 millions de voitures! C'est sans parler de tout ce que ces monstres rejettent à la mer. La voiture électrique? Malheureusement, la solution pour bien recycler les moteurs électriques n'est pas encore inventée. On nous apprend même que, finalement, les trottinettes électriques ne sont pas bonnes pour l'environnement. Prenons le bus. Hélas, la multiplication des accidents, dans le ravin en Macédoine, dans un tunnel en Suisse, dans la rivière en Italie, n'est pas encourageante. Surtout avec l'augmentation des chauffeurs en dépression. Le car postal qu'à l'insu de son plein gré on paie à double? Bof, on se sent pigeon. A Vevey, il y a le vélo! Pourtant, depuis qu'il y a des pistes partout, on voit de moins en moins de 2 roues. Sur le trajet Entre deux Villes – Panorama, on compte un cycliste pour 22 voitures ramenées sur une seule piste pour laisser la place aux vélos. Qui donc a pu inventer ça? Mais ne nous affolons pas. Il nous reste le train. Tellement bondé que les clients restent coincés dans la porte à l'extérieur.

Ne bougeons plus. Restons chez nous. Le travail, l'instruction et les animations, via Internet. On mange vegan en faisant pousser des tomates sur son balcon ou sa fenêtre. Faire un bébé? Il va falloir trouver comment faire les inséminations artificielles sans se déplacer. Mais tant que la terre est surpeuplée, on peut attendre...