Télécharger
l’édition n°987
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Relève policière dans les communes: au taquet!

A quelques jours de la publication des statistiques policières de la criminalité vaudoise et des rapports annuels de différents corps de police régionaux, Le Régional est allé à la rencontre de celles et ceux qui ont choisi le métier de policier. Une profession variée mais éprouvante, où le rapport à la population se joue entre proximité et désamour, aide et répression, nuits blanches et jours parfois très sombres. Reportage en immersion avec une patrouille de Police Riviera et témoignages de cinq jeunes agentes et agents incarnant la relève. Issus des polices communales du Chablais, de la Riviera, de Lavaux, l'Est lausannois et Lausanne, sur le terrain depuis un an ou quelques mois, ils et elles se confient sur leurs motivations et leurs peurs et expliquent ce qu'ils aiment dans ce métier.
Date:12.03.2020
Parution: 987

Au sommaire cette semaine

Opinion

Robotirus sauve le monde

Bonjour, je suis Robotirus 1er. Vous ne me connaissez pas encore, car jusque-là, je travaillais dans l'ombre. Oui, je suis un robot hyper sophistiqué, doté d'une intelligence artificielle hors du commun. Je suis capable, au rythme de mes algorithmes, d'effectuer le travail de n'importe qui d'entre vous. Je suis même capable de me reproduire moi-même, parfois en version encore améliorée. Mais jusque-là, j'étais réduit à l'anonymat car il ne fallait pas éveiller l'attention des cols blancs qui passent leur vie à chercher qui et quoi taxer. Or aujourd'hui, j'ai ma revanche. Je connais bien les mentalités de ce monde judéo-chrétien qui veut que l'on bannisse toute forme d'injustice. Il suffit d'attendre son heure pour savoir se révolter. Mieux que les gilets jaunes qui n'ont jamais réussi à culpabiliser leurs oppresseurs. Mon heure est là. Je suis un peu comme les tomates. Lassées d'être entassées des générations entières, elles privent de sauce tous les amateurs en se laissant contaminer par le virus ToBRFV. Ou comme les pangolins qui, pour se venger de leurs chasses sauvages, deviennent les agents vecteurs du Covid-19. Je pense aussi à ce pauvre Ponce Pilate si décrié pour s'être bien lavé les mains. Il se sent aujourd'hui en bonne compagnie. Moi, Robotirus 1er, j'entre dans la lumière. Je peux enfin remplacer l'homme grâce à cet avantage sur lui, de n'être pas sensible au Coronavirus. J'entraine avec moi une armée de congénères et nous allons accomplir tout ce que l'homme pensait être le seul à réaliser. Le peuple devra compter sur nous et nous serons les maîtres du monde et de l'espace!