Télécharger
l’édition n°866
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Jenisch se pare de lumière

Vevey Opération portes ouvertes les 2 et 3 septembre au musée Jenisch qui fête ses 120 ans. En plus d'expositions marquant les grandes étapes, le nouveau jardin sera inauguré et la façade du bâtiment s'habillera de rayons lumineux et d'images.

Grâce au mapping, des œuvres seront projetées sur la bâtisse. Robert Nortik

Valérie Blom

«L'histoire est marquée de cadeaux. D'abord l'héritage de Fanny Jenisch, qui a permis de mettre sur pied le musée, puis celui des Veveysans, qui se sont cotisés afin d'acheter la première œuvre de l'établissement. Enfin, des collections ou des peintures ont été offertes.» Fabienne Aellen, responsable communication, songe avec émotion au destin du Musée Jenisch, à Vevey, qui célèbre cent-vingt ans d'existence les 2 et 3 septembre, avec au programme une palette très variée d'activités.

Animation visuelle

Les portes seront ouvertes durant ces deux jours pour permettre au public de découvrir le musée, mais aussi le Cabinet des estampes et la fondation Oskar Kokoschka, abrités dans la bâtisse historique. Cette dernière va littéralement entrer dans la lumière. La route cantonale sera fermée dès le 2 septembre à 20h pour le «mapping», une animation visuelle, de l'artiste Robert Nortik: il habillera la façade du bâtiment de rayons lumineux et d'images. «C'est vraiment une belle construction. L'architecture néoclassique ou les fresques du hall participent aussi au patrimoine. C'était dès le départ le souhait de Fanny Jenisch: lier l'art et la science dans l'esprit des Lumières», confie Fabienne Aellen.

Trempette dans le jardin

Dans la même optique, le jardin sera inauguré de 11h à 13h le 2 septembre. Il a subi des travaux à la demande de la Fondation des amis du musée, qui a financé le chantier pour un coût de 250'000 frs. «Nous voulions un trait d'union entre l'avenue de la Gare et la rue des Communaux. Il sera possible de s'y arrêter ou de traverser.» L'architecte Augusto Calonder a imaginé un plan d'eau peu profond, entouré d'herbe qui permettra de mettre en valeur sculptures ou installations artistiques futures. «L'autre jour, alors qu'il faisait chaud, un grand chien blanc est venu s'y rafraîchir. C'était drôle à regarder; il s'est quasiment aplati pour pouvoir mouiller son ventre», sourit la porte-parole, heureuse de voir l'endroit atteindre son but. Le musée Jenisch compte attirer les familles; les enfants pourront y tremper les pieds sans crainte.

Durant ce week-end anniversaire, de nombreuses œuvres seront exposées. «Le musée appartient aux Veveysans et nous voulons les rendre fiers de ce patrimoine qui est le leur.» Des visites «clin d'œil» sont organisées, de trente minutes environ, pour rendre hommage à Bocion, Courbet ou Hodler. Des pièces maîtresses du Cabinet des estampes, d'Alexis Forel ou de Pierre Aubert, seront également visibles. L'objectif étant de permettre tout du long de ce week-end au public de prendre du recul devant l'un des plus anciens musées de Suisse.

Date:31.08.2017
Parution: 866

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio