Télécharger
l’édition n°899
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Cuisine haut débit et tente VIP : Pully Québec innove

PARTENARIAT / Festival Repas servis plus rapidement grâce à un système de commandes sur tablettes, 200 places pour les VIP ou packages repas/spectacle font partie des grandes nouveautés de cette édition, du 4 au 9 juin. Avec en vedette le nouveau phénomène de la scène québécoise Eric Lapointe.

Une soirée avec les Cowboys fringants lors d'une précédente éditionDR

Nina Brissot

Il y en aura pour tous les goûts. Du rock à la chanson à texte en passant par le folk, Pully va vivre dans une ambiance générale très québécoise. Le Festival version 2018 se veut plein de nouveautés. Tout d'abord, ce sont six soirées qui sont prévues à Arnold Reymond dont trois avec les Cowboys fringants (il reste des places le jeudi 7), deux soirées Garou et une avec la star à Québec Eric Lapointe, remarqué par les Rolling Stones et Johnny Halliday. Entre la scène Arnold Reymond, celle du Village et celle de l'Octogone, des artisans mettront vraiment Pully à l'heure du Québec. Les repas pourront être servis bien plus rapidement grâce à un système de commandes sur tablettes entre les espaces aménagés et les cuisines qui seront installées sous une autre tente placée à l'extérieur, en face de l'entrée de l'Octogone. Confié au traiteur Chez Marco à Savigny, les repas auront aussi l'accent. De la poutine, du wapiti, des hamburgers et des saucisses mais aussi, restons un peu vaudois, des filets de perches.

Festival OFF

Qui dit Québec pense aussi hockey. Or, autour de la scène du Village, où tous les soirs dès 19h se produiront gratuitement des artistes, c'est un peu ce type d'ambiance que trouveront les visiteurs. Ils pourront passer une soirée à manger, boire et rire - il y aura pour la première fois les clowns «les deux de pique» -, à écouter des groupes comme Kif Kif, Motel 72, Bodh'aktan (en kilt svp), Winston Band. Les nostalgiques viendront voir et revoir Mario Brassard et Caroline Desbiens ou découvrir Marc à Paul à Jos, Gabriella ou Geneviève Morissette. Il n'est pas rare dans cette ambiance qu'un ou plusieurs artistes du Festival In s'assemblent sur cette scène pour faire un bœuf. C'est également autour de cette scène que seront distribués les Guy Bel, ces huit trophées qui à chaque édition récompensent les meilleurs auteurs, interprètes, la révélation du Festival, le Prix du Jury, celui de Pully et de Lutry.

Date:03.05.2018
Parution: 899

Nouvelle direction au pied levé

Saluons encore la performance de Michel Marguerat qui relève le défi de diriger au pied levé ce festival, qui reste marqué du sceau de Rico. Ce dernier en a fait la grande manifestation qu'elle est devenue et en reste le président. Il lui fallait un directeur et Denis Alber, précédemment désigné, a dû abandonner pour des raisons de santé. Sans être un pro du spectacle, l'enfant de Pully qu'est Michel, marié à une Québécoise et fin connaisseur de musique, était le candidat tout désigné. Il lui restait à s'intégrer à une équipe déjà performante et à se lancer. Cette première édition sous sa houlette semble être marquée par une déferlante de nouveaux venus sur la scène européenne de jeunes québécois. Peut-être une pépinière de ceux qui feront Pully à l'Heure du Québec demain.

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio