Télécharger
l’édition n°899
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Tous musiciens !

Aigle L'école catholique du Chablais met sur pied un projet de Schola, avec pour ambition d'offrir à ses élèves de 5 à 16 ans, mais aussi aux enfants de la commune, une formation musicale complète et pointue. Premières vocalises dès la rentrée 2018.

Jean-David Waeber (à g.) et Philippe Luisier souhaitent développer le goût du beau chez les enfants et les jeunes chablaisiens.

Textes et photo: Valérie Passello

Et si la musique retrouvait ses lettres de noblesse au sein de l'enseignement? C'est le pari que se lance l'école catholique du Chablais, basée à Aigle, en créant une Schola, qui, à l'instar de sa grande sœur de Sion (voir encadré), permettra à ses élèves d'apprendre le solfège, la pose de voix et de chanter en chœur. Pour le directeur Philippe Luisier, la démarche s'inscrit dans une certaine philosophie d'établissement: «Aujourd'hui, une école privée doit saisir les opportunités de se profiler pour se démarquer des autres. Les branches artistiques sont hélas souvent mises de côté au profit de l'apprentissage des branches essentielles que sont l'allemand, le français, les maths et les sciences. Pourtant, à travers la musique, les élèves acquièrent des tas de compétences comme la concentration, la discipline, l'écoute, la mémorisation ou encore la confiance en soi. Celles-ci s'avèrent utiles pour la réussite de l'apprentissage des branches principales.»

Depuis deux ans, 25 des 153 élèves de l'école catholique du Chablais prennent déjà, en-dehors de leurs heures de cours mais dans le cadre de la structure scolaire, des leçons de violon ou de piano. Dès la rentrée estivale 2018, tous les enfants de 5 à 10 ans verront les cours de la Schola intégrés à leur grille horaire. Deux répétitions facultatives seront proposées aux élèves plus grands dans un premier temps, mais elles devraient être intégrées à leur cursus obligatoire à partir de la rentrée scolaire 2019.

Ouverture aux petits Aiglons

Cette formation musicale gratuite ne sera pas uniquement destinée aux élèves de l'école privée, précise Philippe Luisier: «Nous sommes assurés du soutien de la commune d'Aigle au moins jusqu'à la fin de la législature. C'est pourquoi tous les enfants aiglons intéressés pourront venir répéter ici après leur journée d'école. Le projet pourrait en outre devenir régional, puisque nous avons des contacts avec le Collège de Saint-Maurice, qui souhaite lui aussi étoffer l'enseignement de la musique.»

L'organiste et directeur de chœurs Jean-David Waeber dirigera la future Schola. «C'est une expérience nouvelle pour moi, raconte-t-il. J'ai été séduit par l'ambition du projet, qui vise à transmettre le goût du beau, de musiques qui élèvent l'âme et la nourrissent. Le répertoire sera varié, basé sur des chants sacrés et classiques, mais il comprendra aussi des œuvres plus légères. Ce ne sera pas un chœur de messe».

Le plaisir et l'excellence

Que les élèves présentent ou non des dispositions pour la musique, le but sera de les faire progresser, en conservant le plaisir de chanter. Jean-David Waeber ajoute: «Bien sûr, nous viserons l'excellence, c'est le propre d'une Schola que de proposer une formation musicale pointue permettant d'aller plus loin par la suite, comme d'entrer au conservatoire par exemple. Tous les musiciens, même professionnels, ont leurs points faibles. Mon défi sera justement de donner à chacun la possibilité d'évoluer. C'est de l'élitisme pour tous, en quelque sorte», sourit-il.

Très vite, les enfants devraient être à même de chanter à plusieurs voix et dans plusieurs langues. Un premier concert est d'ores et déjà prévu le 28 décembre à l'église paroissiale d'Aigle, avec la participation de différents chœurs de la Schola de Sion. Le projet aiglon sera présenté en détail lors de la journée portes ouvertes de l'école catholique du Chablais le 15 mai dès 19h30.

Date:03.05.2018
Parution: 899

À Sion depuis 1930

L'enseignement de la musique à la Schola d'Aigle reprendra les bases de la Schola de Sion, qui fait ses preuves depuis 1930. S'il s'agissait d'abord d'un ensemble vocal composé uniquement de voix masculines, un chœur de filles y a été créé en 2003. La Schola de Sion accueille désormais dans ses rangs tous les jeunes intéressés par l'art choral.

Cette formation particulière s'inspire de la tradition des anciennes maîtrises rattachées, dès le haut Moyen Age, à une cathédrale, une abbaye, ou à une simple église. Ces maîtrises étaient «des scholae» qui, par le biais d'une formation musicale de qualité, dispensaient une éducation complète à des enfants de tous milieux. Les différents ensembles de la Schola de Sion prennent part à une trentaine d'événements musicaux chaque année. Philippe Luisier s'enthousiasme: «Dans le Chablais, il n'existe aucune proposition de ce type. Il y a véritablement une place à prendre.»

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio