Télécharger
l’édition n°906
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Expos en plein air :
D'Aigle à Leysin, les artistes débarquent !

EXPOSITIONS A CIEL OUVERT La ville d'Aigle, l'Association touristique Aigle-Leysin-Col des Mosses, ainsi que le Pays-d'Enhaut, ont imaginé des concepts estivaux dédiés à la création. Dans le chef-lieu du Chablais, l'art cinétique est à l'honneur, regroupant dans l'exposition «Spirale» quatre œuvres mobiles monumentales. Sur les chemins menant d'Aigle à Leysin en passant par les Mosses, le fil rouge d'«Ailyos» sera l'alliance de l'art et de la nature. Le Village de Rossinière mettra quant à lui le bois à l'honneur, en hommage à son patrimoine architectural. Tour d'horizon.

Valérie Passello

Valérie Passello

«Dès qu'il se met à souffler, ma sculpture entre en mouvement. Il y a trois roulements qui ne tournent pas dans le même sens, mais pour s'en apercevoir, il faut qu'il y ait suffisamment de vent», décrit Raoul Thonex, de Cheseaux (notre photo de page une). Il est l'un des quatre artistes à exposer à Aigle du 15 juin au 16 septembre, dans le cadre de l'exposition cinétique «Spirale».

Dans le parc de l'Aiglon à côté de l'école professionnelle, son œuvre côtoie le «Chablais Scope», un wagon de train rempli des mécanismes un peu fous du Montreusien Pascal Bettex, une fontaine actionnée à l'eau, réalisée par René Progin, de Corpataux, ainsi qu'une tour imaginée par Dominique Andreae, de Chesalles-sur-Moudon, dont le mouvement sera généré par les visiteurs qui en graviront les marches.

De la place pour tous

Le concept émane de discussions entre l'association Arts à Aigle, la société eijo.ch et la commune, relate l'organisateur de «Spirale» Cyril Zoller: «Le syndic Frédéric Borloz et moi avons eu la même idée. Il est dommage de parquer le «Chablais Scope» dans un dépôt, nous voulions le mettre en valeur. Mais il ne fallait pas le laisser tout seul, d'où la création d'un parc dédié à l'art en mouvement, discipline encore relativement méconnue.»

Accessible à tous, le lieu sera peut-être une porte d'entrée vers d'autres découvertes artistiques, puisque l'Association touristique Aigle-Leysin-Col des Mosses (ATALC) y va aussi de son projet dédié à la création. «Ailyos Art Nature» se tiendra de la mi-juillet à la fin octobre. Son directeur Didier Oppliger relève: «Ce sont deux projets artistiques qui se répondent. D'ailleurs, depuis la tour de «Spirale», il devrait être possible de voir le lézard qui sera peint dans les vignes par Pascal Bérod.»

Le but avoué de la démarche de l'ATALC est d'attirer un tourisme quatre saisons, ainsi que de créer une marque forte qui pourra être déclinée sur différents supports. Le projet se veut fédérateur et les autres rendez-vous culturels à proximité, comme les Rencontres de Rossinière (voir encadré) ou la Triennale Bex & Arts, sont perçus comme un moyen de renforcer la notoriété de la région.

« Sublimer le décor »

En 2016, l'artiste Saype réalisait une fresque de 10'000 m2 au-dessous de la Berneuse. Le succès rencontré a directement inspiré «Ailyos», raconte Didier Oppliger: «C'est la première fois qu'il y a eu des files d'attente aux remontées mécaniques en été. Nous avons réfléchi à étendre le concept sur nos trois destinations, pour lesquelles le dénominateur commun est la beauté des paysages.»

Des contacts ont donc été pris avec des artistes: Olivier Estoppey, Konstantin Edvokimov, Nicolas Vaudroz, les Frères Chapuisat, l'artiste LPVDA, Pascal Bérod et Gilles Lansard, ainsi qu'avec le collectif Low Call. «Nous ne voulions pas nous restreindre en mettant une étiquette «Land Art» sur cet événement. Afin de sortir des codes, nous avons indiqué «Art Nature», pour proposer des créations en lien avec le milieu naturel, permettant de sublimer le décor», ajoute le directeur de l'ATALC.

Une famille de géants contemplera le Léman depuis la Berneuse, des loups courront au bord du Lac Lioson, une paire d'yeux espionnera les promeneurs de la Tour d'Aï, un lézard se faufilera sur les murs du coteau aiglon et d'autres surprises attendront les visiteurs au fil de leurs pérégrinations.

En bonus, des animations

Les œuvres d' «Ailyos» seront installées courant juillet. Des vernissages et manifestations seront mis sur pied dès que l'une d'entre elles sera terminée. Des synergies sont également prévues avec divers événements du cru, comme le Leysin Musique et Art Panorama, les Fêtes de mi-été, le 1er août, la Fête médiévale d'Aigle, les Chablais Wine Awards, la Nuit des fées, la Désalpe ou le Leysathlon.

Dans le cadre du parc cinétique «Spirale», une expérience originale sera aussi proposée. Des groupes de visiteurs en quête d'insolite pourront déguster une fondue chinoise au sommet du phare. Enfin, si le parc est ouvert en permanence, des horaires sont mis sur pied pour la visite du Chablais Scope, pour des raisons de sécurité. Il sera ouvert les mercredis et dimanches de 14h à 18h et le samedi de 10h à 18h.

Date:21.06.2018
Parution: 906

Art ou artisanat faits de tout bois

Sur l'initiative de Rossinière Animation et de la commune de Rossinière, une biennale voit le jour cette année et se tiendra du 15 juin au 17 septembre. «Rencontres à Rossinière» réunit plus d'une cinquantaine d'artistes et d'artisans Suisses romands, dont plusieurs issus de la région. Ils exposeront le bois sous toutes ses formes au fil d'un parcours à travers le village du peintre Balthus. La manifestation propose aux visiteurs de découvrir les œuvres proposées, mais également les fameux chalets aux façades sculptées typiques du lieu. Mais de nombreuses animations en lien avec la biennale sont aussi prévues tout au long de l'été. Ateliers, démonstrations, bricolages, entrainement au championnat suisse des charpentiers et autres moments conviviaux sont au programme.