Télécharger
l’édition n°908
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Un Bourg qui vaut le détour

Balades estivales Dans le cadre de sa série d'été, Le Régional part à la découverte de lieux remarquables ou insolites, parfois mystérieux. Coup d'envoi cette semaine sur les pavés médiévaux de Villeneuve, où l'Histoire vit en harmonie avec le présent.

G. Lombardi

Textes et photos: Valérie Passello

De passage à Villeneuve, les touristes regardent surtout le Léman. À l'instar de Gandhi, qui, en visite chez un ami à l'hiver 1931, contemplait les eaux calmes depuis la rive (voir encadré). Pourtant, il vaut aussi la peine de se tourner vers le Bourg, qui recèle des trésors.

Un air de Calabre

A commencer par la Grand-Rue pavée, ornée de ses drapeaux, dont la diversité des échoppes et des restaurants, mais aussi la douceur de vivre sauront séduire les plus exigeants. En y pénétrant par le sud-ouest, le visiteur se retrouve en «Calabre». Le périmètre est surnommé ainsi en souvenir des immigrés italiens venus s'y installer dès la fin du 19e siècle, en quête de travail.

Se perdre dans les âges

En passant par les chemins de traverse, nous voici propulsés au Moyen Âge. À la Rue des pressoirs, le Jardin médiéval ouvre son portail. Inauguré à l'occasion du 800e anniversaire de Villeneuve, célébré en 2014, le lieu a, entre autres, une vocation pédagogique. Les enfants des écoles y cultivent fleurs et légumes, destinés à la population. En passant sous les arcades de la rue de la Poterlaz, en traversant la Rue de la Bourgogne ou en se perdant dans les patios, l'architecture rappelle le passé de la prospère «ville neuve de Chillon», créée par le comte Thomas de Savoie au 8e siècle, pour recevoir la population gravitant autour du célèbre château. La très ancienne cité lacustre de l'époque celtique a su se relever d'invasions, d'incendies et d'éboulements, conservant à travers les époques un charme authentique.

Date:05.07.2018
Parution: 908

Sur les traces de Gandhi

Invité à Villeneuve par son ami écrivain Romain Rolland, Gandhi y a séjourné du 6 au 11 décembre 1931. Un hommage lui est d'ailleurs rendu au restaurant de la Grand-Rue «Indian Paradise», dans une petite exposition. D'après le journal de l'écrivain français, les chèvres du lieu ont été «réquisitionnées», car Gandhi ne s'alimentait que de ce lait, de riz et de fruits. Un journaliste de la Feuille d'Avis de Lausanne relatait l'arrivée du Mahatma au bout du lac: «Tant bien que mal, abondamment secoués de droite et de gauche, nos hôtes s'efforcent de gagner les taxis qui vont les conduire tout à l'heure à Villeneuve. Stoïque, Gandhi serre les mains qu'on lui tend de tous côtés.»

Dans ce dossier

Documents

Vidéo
Documents audio