Télécharger
l’édition n°908
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

La cour d'école s'ouvre à la vie

Aigle Durant les vacances d'été, le site scolaire de la Grande-Eau entamera sa mue, devisée au total à 1,34 mio. Le but est d'en faire un lieu de détente et de jeux, profitant à l'ensemble de la population.

Les espaces extérieurs du site de la Grande-Eau n'ont pas été pris en compte au fil du temps et des constructions

Texte et photo: Valérie Passello

Redonner une unité à l'espace, sécuriser les cours d'école, mettre en valeur le patrimoine bâti et proposer à ses usagers des activités ludiques et sportives, tels sont les buts principaux du concept d'aménagement du site scolaire de la Grande-Eau. La première étape des travaux devrait débuter durant les vacances d'été. Elle consistera à modifier les revêtements de la cour basse, à créer un couvert ludique de 180 m2, à revoir les infrastructures souterraines et à mettre en place l'éclairage de l'ancien collège et du bâtiment 54.

Dans sa séance du 29 juin, le Conseil communal a validé un crédit de 758'400 frs en ce sens. Ce montant correspond à la première phase des réalisations prévues, qui totaliseront 1,34 mio. Un nouveau préavis sera donc soumis ultérieurement au législatif. À terme, l'accès à la cour sera réservé aux piétons et cycles. Il sera fermé aux véhicules motorisés, y compris pour le stationnement durant les vacances scolaires.

Des aires de jeux délimitées offriront des possibilités de loisirs aux enfants durant les horaires scolaires, mais aussi à tous les Aiglons en-dehors des périodes de cours. Les passants pourront en outre s'arrêter sur des bancs de béton ou de bois. La commission chargée d'étudier le dossier relève: «Le projet est pertinent et apporte une réelle plus-value, tant pour les élèves que pour les habitants et l'image générale de la ville.»

L'Entente veut couper la lumière

Si l'objet ne suscite pas de grand débat au conseil communal, le concept d'éclairage, élaboré par «L'acte lumière» de Lyon et PST de St-Légier, fait parler de lui. Le PLR Alexandre Favre soumet un amendement pour ajouter l'éclairage des arbres à l'ensemble. Une proposition validée par le plénum.

Se saisissant de l'argument «Cité de l'énergie» et de l'engagement pris par les autorités à viser la société à 2'000 Watts, Philippe Bellwald, de l'Entente aiglonne, avance: «Je doute du bienfondé d'un éclairage, puisque l'utilisation du site est diurne.» Mais sa proposition de retrancher du montant total la somme destinée à l'éclairage ne convainc pas l'assemblée. Le municipal Grégory Devaud précise: «Un éclairage LED sera mis en place, c'est très économique. Pour exemple, nous nous étions renseignés: couper l'éclairage du château entre 2 et 5 heures du matin ne représenterait que 200 frs d'économie par année.»

L'élu d'AlternativeS-Les Verts Louis Goy, lui, suggère le retrait du préavis: «Je me demande s'il est judicieux de voter un crédit pour l'éclairage des bâtiments et des arbres, alors que de nouveaux habitants arrivent et que des classes supplémentaires seront nécessaires.» Grégory Devaud rétorque: «Une analyse globale du développement de la ville a été faite. Les 11 nouvelles classes du futur pavillon «Kiwi», à la Planchette, suffiront dans un premier temps. Dans un horizon de 10 à 15 ans, il n'est pas exclu qu'un nouveau bâtiment soit construit sur le site de la Grande-Eau.»

Date:05.07.2018
Parution: 908

Sites scolaires au goût du jour

La commune d'Aigle possède deux pôles destinés à l'enseignement obligatoire sur son territoire. Celui de la Grande-Eau est au cœur de la cité et comprend trois bâtiments. L'ancien collège date de 1870, le bâtiment 54 a été construit en 1954 et le collège Michel Mayor a été érigé en 2010. Le site de la Planchette, au nord-ouest de la ville, englobe le bâtiment des Dents-du-Midi, construit en 1972 et 1976 et le collège des Petits Pois datant de 2006. Un nouveau bâtiment, baptisé Kiwi, y verra bientôt le jour. La Municipalité a d'ores et déjà réaménagé la cour des Petits Pois en 2016, à l'issue d'une démarche participative avec les élèves. La requalification des cours du collège des Dents-du-Midi et des accès au site est en marche actuellement. Les extérieurs du site de la Grande-Eau n'ont pas été pris en compte au fil du temps et des nouvelles constructions. Leur réaménagement représente ainsi une suite logique.

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio