Télécharger
l’édition n°957
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Le plan anti crue d'Epalinges

Ruisseaux Une année après les importants dégâts provoqués par les débordements du Flon et du Vaugueny, Epalinges entame la dernière phase de réaménagement et de stabilisation de leurs berges. 222'000 frs seront investis.

Au Vaugueny, tout un pan du socle en béton s'est décroché.DR

Xavier Crépon

13 juin 2018. Epalinges se réveille avec la gueule de bois. Tout comme sa voisine Lausanne, inondée et secouée par le violent orage qui a pris d'assaut l'arc lémanique pendant la nuit, la commune doit désencombrer d'urgence le ruisseau du Vaugueny. Amas de branches, troncs et décrochement d'un seuil en béton menacent alors le cours d'eau de débordement. Les forestiers s'attellent à la tâche à la force de leurs biceps et de leur pelle araignée. Une année après, le temps de la reconstruction et de la stabilisation des berges est venu. Deux des ruisseaux qui serpentent le territoire palinzard – Flon et Vaugueny – auront droit à leur réaménagement grâce au crédit de 220'000 frs accordé par le Législatif le 18 juin.

Un seuil en béton qui lâche

«La restauration du premier tronçon endommagé au Vaugueny a déjà été terminée fin mai, explique Roland Perrin, municipal des assainissements et cours d'eau. L'aile du seuil en béton qui a basculé dans le ruisseau a provoqué une forte érosion d'une des berges ainsi qu'un glissement de talus conséquent. Nous avons donc procédé à d'importants travaux d'urgence pour leur remise en état.» Au programme, après une pêche électrique afin d'éviter une mortalité des poissons pendant les travaux: la création de quatre seuils et la mise en place de 500 tonnes d'enrochements pour restructurer les berges, ainsi qu'un nouveau caisson en bois de 12 m de longueur pour assurer la stabilité du talus. D'entente avec Le Mont et Lausanne, Epalinges a aussi restauré une partie de la canalisation intercommunale qui avait sauté le long du Flon Morand.

Ce qu'il reste à faire

«Pour le reste des travaux, tout devrait être terminé d'ici à septembre, assure Roland Perrin. Nous devons encore mettre en place des enrochements sur plusieurs tronçons du Vaugueny et du Flon. Un caisson en bois endommagé doit aussi être refait à neuf vers le pavillon des scouts.» Remplie de remblais, cette structure est essentielle à la stabilisation du chemin forestier. «Pour le cheminement du vallon du Flon, ainsi que pour les passerelles piétonnes en bois qui ont été arrachées le long du ruisseau, nous sommes encore en pleine réflexion, avoue l'édile. Les reconstruire ou laisser ce vallon à la nature, nous ne savons pas encore. Mais la tendance va plutôt vers la première option dans la mesure où des sentiers échappatoires en cas de crue puissent être réalisés.» La reconstruction de trois autres passerelles a par contre été réintroduite au budget après les inondations. Une à Bois-Murat et deux à la convergence du ruisseau Martin et du Flon. «Elles sont actuellement en construction et permettront à l'avenir de passer d'une berge à l'autre», se réjouit le municipal. Elles ne seront toutefois pas couvertes par les 130'000 frs de subventions débloqués par le Canton pour venir en aide à Epalinges.

Date:11.07.2019
Parution: 957

Dans ce dossier

Documents

Vidéo
Documents audio