Télécharger
l’édition n°958
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Fête des Vignerons:
Un spectacle envoûtant

Fête des Vignerons Le Régional a assisté à la répétition générale du 13 juillet. Eblouissant, poétique: le spectacle mis en scène par le Tessinois Daniele Finzi Pasca envoûte. Dans cette fresque fantastique, musique et chants se mêlent aux mouvements de la foule alors qu'un sol en LED et ses torrents de lumière enlacent les quelque 5'500 acteurs-figurants. Parfois difficile à suivre, la narration est portée par une petite-fille et son grand-père, qui lui fait découvrir le travail de la vigne au fil des saisons. Première ce 18 juillet. Événement historique à vivre jusqu'au 11 août.

Jean-Claude Durgniat © Fête des Vignerons 2019

Magaly Mavilia

Spectacle total conçu à 360 degrés. Cette douzième édition de la Fête des Vignerons est plus enivrante encore que le vin qu'elle célèbre. Féerique et grandiose, elle mêle musique et chants aux mouvements de la foule, qui se laisse embarquer dans cette fresque fantastique. Depuis le sol de la scène entièrement composé de LED, des torrents de lumière enlacent les acteurs. Autant de bouquets aux couleurs des éléments qui ont forgé le caractère des hommes, des femmes et du fruit de la vigne. Des souvenirs uniques qui resteront longtemps marqués dans les mémoires des 5'500 figurants, dont 850 chanteurs, comme des 400'000 spectateurs attendus sur la Place du Marché de Vevey.

Désormais «éternelle», comme nous le rappelle l'un des tableaux du spectacle, la Fête des Vignerons est la première tradition vivante de Suisse à avoir été inscrite au patrimoine culturel immatériel de l'Unesco, tout comme la terre qui l'a vue naître.

Juste s'émerveiller

Il est 22h. Dans le ciel, la lune est au rendez-vous et la Libellule, incarnée par l'acrobate lausannoise Emi Vauthey entre en scène depuis le faîte de l'arène. A plus de 15 mètres au-dessus du niveau du lac.

«La poésie ne souffre pas de la démesure, ni du monde, ni d'aucun projet»: dans la préface du livret de la Fête des Vignerons 2019 qu'il signe avec Blaise Hoffmann, Stéphane Blok ne croyait pas si bien dire.

«Poésie»: le maître-mot qui scande les rythmes des tableaux fabuleux qui s'enchaînent, au fil des saisons (lire extrait du livret ci-dessous), de la vendange à la vendange, en passant par le temps des bourgeons. Une valse à mille temps grisante, comme le vin qu'elle célèbre. Et si l'on perd parfois un peu le fil – les livres de la Fête sont d'une grande aide (voir encadré) –, on se laisse envoûter par la mise en scène de Daniele Finzi Pasca. L'évocation prend le pas sur la narration et, pour une fois, on mettra de côté le besoin de comprendre, pour mieux s'émerveiller. Les atmosphères des mondes de ce clown, acteur et chorégraphe, entrent dans la ronde. Comme dans toutes les créations du Tessinois, dont les cérémonies de clôture des Jeux olympiques de Turin en 2006 et de Sotchi en 2014, le merveilleux nous enlace.

Au fil des tableaux et des ambiances, la narration est portée par un émouvant dialogue entre Julie (Nina Perrenoud ou Nayah Kohli) et son Grand-Père (Michel Voïta), qui lui fait découvrir les traditions et le travail de la vigne. Trois personnages de «Docteurs» commentent le tout avec humour et impertinence (Jérôme Aké-Béda, Pascal Besnard et Christophe Monney).

Femmes à l'honneur

«Pourquoi tu pleures quand tu chantes?», demande Julie à l'Armailli 1819 (Raoul Colliard). «Peut-être parce que je sais que la vie va vraiment vite», lui répond le vieil homme. De la première estrade de bois de 1797, qui accueillait 2000 spectateurs, à l'arène de 2019 et ses 700 tonnes d'acier, prévue pour 20'000 personnes, onze fêtes se sont succédé. Si la tradition demeure, elle a changé de costume et d'allure. Avec son temps. Les femmes sont à l'honneur, tant du côté des vigneronnes que des traditions puisque, cette année, c'est une Messagère qui rend un troublant hommage au mythique Messager Boiteux. Championne de parathlétisme, Sofia Gonzalez, 18 ans, habitante de Jongny qui vise une sélection pour les Jeux paralympiques de Tokyo en 2020, apparaît dans le tableau de la Saint-Martin et s'élance de son char pour trois tours de piste, dotée de sa lame d'acier. «J'ai été séduite par le rôle que m'a proposé Daniele Finzi Pasca, s'émeut-elle. J'incarne la modernité, l'importance des femmes et la place de l'handisport dans la société. Je ne remplace pas le Messager Boiteux: je lui rends hommage en le faisant évoluer!»

Billetterie: En ligne: starticket.ch ou www.fêtesdesvignerons.ch

Par téléphone: 0900 325 325 (Fr. 1.19/min.)

Points de vente: Coop City, Manor, La Poste, Hotelplan ou sur place

Date:18.07.2019
Parution: 958

Les livres de la Fête

Vivement recommandés pour suivre le déroulement du spectacle et en garder le souvenir:«Les Poèmes», par Blaise Hoffmann et Stéphane Blok, et «Le Livre du spectacle».En vente aux librairies La Fontaine et Payot ou dans les boutiques de la Fête, dont celle de la Grenette, située sur la Place du Marché. Dédicaces dès le 19 juillet, tous les jours, à la Librairie La Fontaine.

Documents

Vidéo
Documents audio

Dans ce même dossier