Télécharger
l’édition n°960
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Un marathon sur l'eau

Villette La société du sauvetage organise son traditionnel marathon du lac à la rame. Pour cette 47e édition, du 30 au 31 août dans le cadre de la fête du sauvetage, 200 sauveteurs s'affronteront sur la traversée du Léman.

La société de sauvetage de Villette a été fondée en 1943 et l'année suivante, le 7 mai 1944, le général Guisan inaugure sa nouvelle barque, qui prend son nom et devient le «Général Guisan». Sauvetage Villette/E. Ceppi

Xavier Crépon

11 km entre Lugrin-Tourronde en France voisine et la plage de Villette. Autant dire qu'il faudra de l'huile de coude pour ces amoureux de la rame. Ils seront environ 200 à s'affronter pour tenter de remporter la compétition tant convoitée. Le président du sauvetage de Villette Jérôme Hauert s'impatiente déjà. «Ce marathon, c'est la course de référence pour tous les sauveteurs du Léman.»

Calme avant la tempête

Vraie épreuve d'endurance d'environ 1h, cette course réservée aux sociétés de sauvetage va bien au-delà des compétitions habituelles qui font environ 1 km. Nécessitant une préparation digne d'un athlète, les équipes du lac s'y apprêtent depuis des mois. «C'est la fin de la saison et nous avons tous envie de gagner, confie le président. Pour nous, ce sont deux soirs d'entraînements par semaine depuis fin avril.» Autant dire que l'implication est totale et que les concurrents vont se tirer la bourre dès la ligne de départ. Le samedi 31 août, la tension sera bien présente. «À l'extérieur c'est le calme apparent, mais chaque concurrent bouillonne jusqu'au fameux coup de canon à 15h. Cette attente est le plus beau moment», s'enthousiasme celui qui y participe depuis une dizaine d'années. «Il faut être concentré car tout se joue dans les premières minutes avec un sprint quasiment à froid. Les canots mesurent ensuite plus de 20 m de large avec les rames en eaux libres et deviennent difficile à dépasser.»

En hommage au Général

La course battra ensuite son plein avec une vingtaine de canots parmi toutes les catégories représentées. «Ce qui est merveilleux, c'est que notre course est très suivie.» Certains spectateurs quittent même le port pour suivre l'épreuve en bateau, créant parfois des problèmes sans le vouloir. «En suivant les luttes pour les places d'honneur, certains nous mettent parfois en danger en s'approchant trop, explique Jérôme Hauert. Il est donc primordial de respecter une marge de sécurité pour le bien des rameurs.» Dans les derniers kilomètres, la course est en règle générale déjà jouée, mais les spectateurs sont toujours présents pour accueillir ces marins d'eau douce. «Les locaux suivent régulièrement l'arrivée de cette course mythique, se réjouit le trentenaire. Notre plage de Villette reste modeste, mais cela fait toujours plaisir de voir une petite centaine de personnes acclamer les sportifs après un effort conséquent.» Une course d'autant plus mythique que la société de sauvetage de Villette, fondée en 1943, a reçu les honneurs du général Guisan. Un an plus tard en effet, le célèbre militaire inaugure la nouvelle barque locale, qui prend son nom et devient le «Général Guisan».

Date:15.08.2019
Parution: 960

Sauvetage pour grands et petits

Outre cette 47e édition du marathon, la société du sauvetage de Villette organise une course gratuite de 800 m au chronomètre pour les entreprises ou les sociétés locales qui souhaiteraient s'adonner à la rame (Ve 30 – Dès 18h30). Les équipes peuvent s'inscrire par courriel (villette@sisl.ch) en catégorie masculine, féminine ou mixte. Pour les enfants, des exercices sont aussi prévus (Sa 31 – 10h). «Nous essayons de leur proposer chaque année quelque chose de différent et de leur en faire la surprise, confie Jérôme Hauert. Cela peut-être du parcours à la rame, du canot pneumatique, de la plonge au mannequin ou encore aller chercher des objets dans le fond lacustre.» Un classement se fait ensuite sur la base de ces exercices et de la course finale de nage en ligne sur 100 m. Gratuit, les enfants peuvent s'inscrire sur place avant 9h30.

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio