Télécharger
l’édition n°960
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Les bus chablaisiens en route vers la maturité

Mobilité Après sa phase de rodage, le réseau de bus d'agglomération MobiChablais complète ses lignes, augmente ses cadences urbaines et étend son service à la demande.

Malgré les difficultés au démarrage, les responsables de MobiChablais Hugues Romain, Grégoire Praz et Yannick Buttet (de g. à d.) tirent un bilan positif des premiers mois d'exploitation.

Textes et photo: Valérie Passello

Le 9 décembre dernier, 11 nouvelles lignes de bus naissaient dans le Chablais, sous l'impulsion de quatre communes de Chablais Agglo, Collombey-Muraz, Monthey, Aigle et Ollon. L'étape de rodage est désormais terminée et, comme annoncé, l'offre s'améliorera et s'étoffera dès le 19 août. Le réseau est exploité par les Transports Publics du Chablais (TPC), qui tirent un bilan positif, neuf mois après la mise en service de MobiChablais. Leur directeur Grégoire Praz concède: «Il faut reconnaître que nous avons eu passablement de problèmes au départ, au niveau de l'application ou du respect des horaires, mais de manière générale, nous sommes très contents d'avoir réussi à mettre en place ce réseau de bus, c'était un challenge. Les remarques et réclamations des utilisateurs ont été entendues et nous avons fait le nécessaire pour améliorer les prestations.» Si certaines lignes sont fixes, d'autres ne circulent que sur demande, via une application ou un centre d'appel. Certains usagers, mais aussi quelques-uns des 30 nouveaux chauffeurs, y ont quelque peu perdu leur latin au début (voir Le Régional 935). Président du comité de pilotage de Mobichablais, Yannick Buttet remarque: «Nous avons constaté que les personnes âgées étaient celles qui rencontraient le plus de problèmes. Les Communes ont organisé des séances publiques pour répondre à toutes leurs questions.»

Correspondances assurées

Dès lundi prochain, à la rentrée scolaire valaisanne, les TPC vont donc renforcer la desserte, en introduisant des cadences plus soutenues dans les centres urbains. Le chef de projet Hugues Romain détaille: «À Aigle et Monthey, nous passons à un régime de bus urbains, avec un passage toutes les 15 minutes. Le dispositif permet en outre d'assurer les correspondances avec les trains et d'absorber des retards jusqu'à 10 minutes, notamment en gare de Monthey, où le temps était trop limité.» À l'heure jusqu'ici, la desserte de Collombey-le-Grand et de Muraz passera à la demi-heure. «Quant à la ligne à la demande desservant Antagnes, ajoute Hugues Romain, la fréquence d'un bus par heure restera inchangée, mais le trajet sera raccourci, car les clients souhaitaient arriver plus vite à Aigle pour attraper le train en direction de Lausanne.» Une ligne supplémentaire sera également introduite entre les deux chefs-lieux du Chablais, desservant, entre autres, la zone industrielle aiglonne et la gouille du Duzillet.

Une meilleure information

Avant ces différents changements, des agents d'accueil répondront aux différentes questions des voyageurs à l'intérieur des bus. Les TPC ont fait un effort particulier sur l'information, par exemple en éditant des panneaux présentant les horaires par arrêts, sur le modèle des métros. Les bus seront équipés d'écrans et l'application «TPC Mobile» donnera les horaires en temps réel, annonce l'exploitant. Pour répondre aux exigences cantonales et de l'office fédéral des transports, les lignes doivent être renommées, ce qui devrait en simplifier la compréhension, puisqu'une ligne aura désormais toujours le même nom du départ à l'arrivée, ce qui n'était pas le cas jusqu'ici. Le Chablais vaudois étant inclus dans la tarification Mobilis mais pas le Chablais valaisan, le problème de l'unification des tarifs demeure: «Nous sommes toujours en discussions. Le but serait de simplifier au maximum, en n'ayant qu'une seule zone et un seul tarif», précise Grégoire Praz. Autre pratique ayant généré quelques couacs, l'achat de billets auprès du chauffeur est encore possible. Mais là aussi, une réflexion est en cours pour inciter à l'achat aux automates des gares, par SMS ou en ligne, afin que les conducteurs ne perdent pas de temps.

Date:15.08.2019
Parution: 960

Les nouveautés en bref

-Cadences augmentées

-Simplification des tracés et meilleure ponctualité

-Horaires en temps réel sur l'application «TPC Mobile»

-Numérotation des lignes simplifiée

-Présentation des horaires par arrêts pour une meilleure compréhension

-Intégration du Noctibus dans le réseau, les vendredis et samedis, jusqu'à 2h du matin

www.tpc.ch/mobichablais

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio