Télécharger
l’édition n°962
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

« Nous avons de plus en plus d'orages matraquants » Le SDIS Ouest-Lavaux Programme des démonstrations

Dangers naturels À l'occasion de son 150e anniversaire, la Fédération Suisse des Sapeurs-Pompiers organise des portes ouvertes dans tout le pays les 30 et 31 août. Le SDIS Ouest-Lavaux fera plusieurs démonstrations. L'occasion d'aborder les nouveaux défis de ce métier, avec son commandant Sébastien Baehler.

Entretien: Xavier Crépon

Déployer des barrages mobiles pour canaliser une inondation, dérouler les lances pour venir à bout du feu, ou encore respirer dans un masque contre la fumée et les gaz toxiques; autant d'exercices qui vous feront évoluer dans une simulation d'intervention tel un vrai sapeur-pompier. «Nous voulons faire découvrir au public comment nous faisons face à ces dangers afin de les maîtriser rapidement», explique Sébastien Baehler, commandant du SDIS-Lavaux. Sur fond de réchauffement climatique, il explique pour Le Régional quels sont les défis actuels et à venir.

Inondations, feux de forêts, tempêtes: la nature se déchaîne ces dernières années. Est-ce un phénomène nouveau ?

> Nouveau, je ne sais pas. Mais la situation a changé. En Suisse, nous avons de plus en plus d'orages matraquants. Très localisés et violents, ils provoquent d'importantes inondations. Auparavant, cela pouvait arriver, mais beaucoup moins fréquemment. Depuis l'année dernière, nous avons dû engager des moyens humains conséquents avec deux très gros orages dans la région. À chaque fois, nous avons déployé plus de 25 pompiers dans des délais très courts.

Et pour les feux? Les vagues de canicules successives fragilisent-elles nos forêts ?

> Pour l'instant, nous n'avons pas pu observer une augmentation significative des feux de forêts. Cet été, nous avons dû éteindre quelques feux de végétations, de haies et de vignes, mais pas de forêts sur notre territoire. Par contre, elles deviennent de plus en plus sèches. Nous devons donc nous adapter pour maîtriser les dangers potentiels.

Et comment vous adaptez-vous ?

> Par l'achat de nouveau matériel et par une formation spécifique. Nous avons actuellement un règlement avec uniquement quelques pages sur cette problématique, mais aucune formation concrète en termes de tactique d'intervention. Ce ne sera plus le cas dès l'année prochaine avec des cours adaptés. Il faut savoir qu'on ne travaille pas du tout de la même manière avec un feu de forêt qu'avec un feu industriel. Dans un bâtiment, le volume est fermé et les dynamiques de feu sont connues. En forêt, la donne change avec des vents et une topographie qui peuvent compliquer fortement la tâche. Souvent, le feu s'autoalimente, réchauffe l'air, et provoque des tourbillons de flamme qui sont difficilement maîtrisables.

Des défis à venir de plus en plus conséquents. Les pompiers pourront-ils faire face à ces dangers naturels toujours plus nombreux ?

> Je l'espère. Mais nous devons pour cela, comme tout organisme, trouver des ressources et les fidéliser. Malheureusement, des pompiers qui s'engagent et qui restent, c'est de plus en plus rare. Nous essayons donc de proposer des formations plus flexibles et mieux adaptées aux besoins et habitudes de la population. Avant, nos sapeurs-pompiers étaient assignés obligatoirement aux cours. Désormais, la théorie s'apprend en module sur ordinateur, et plusieurs plages horaires sont proposées pour les exercices pratiques.

3 casernes – Pully, Lutry, Belmont

160 pompiers pour un bassin de population de 35'000 pers.

180 interventions en 2018 (1/3 feux de containers, voitures et habitations; 1/3 inondations, interventions techniques, ruptures de conduites; 1/3 interventions diverses: ascenseurs, sauvetages de personnes et d'animaux, etc.)

Chaque caserne organise un type différent de démonstrations. Elles proposent toutes de la petite restauration sur place ainsi qu'une visite de leurs locaux et de leurs engins. Informations sur: www.sdis-ouest-lavaux.ch

Pully: Ve 30 août, de 18h à 21h

• Lutte contre les inondations & éléments naturels

• Pionnier & assistance technique

• Exercice des Jeunes Sapeurs-Pompiers

Belmont: Sa 31 août, de 9h30 à 12h30

• Lutte contre le feu

• Réseau et transport d'eau

Lutry: Sa 31 août, de 15h à 18h

• Appareils de protection respiratoires

• Exposition du véhicule Tonne Pompe

Date:29.08.2019
Parution: 962

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio