Télécharger
l’édition n°962
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Septembre musical casse les codes

Culture Onze jours de festival, 425 musiciens, quatorze solistes, une invitée d'honneur, la Russie, et une ouverture à d'autres genres musicaux et culturels que la seule musique classique: pour sa 74e édition, le Septembre Musical Montreux Vevey se réinvente. Avec également, du 1er au 9 septembre, films, ballets, break dance et arts visuels.

En mêlant chorégraphie, acrobaties et musiques actuelles, les break danseurs du spectacle Reverse illustrent l'ouverture du festival sur des genres culturels nouveaux.DR

Stéphane Armenti

Grande nouveauté, sous l'impulsion de Mischa Damev, son nouveau directeur: chaque édition aura un pays hôte d'honneur. La Russie ouvre les feux. Sa culture y sera célébrée sous plusieurs formes, y compris au festival off (voir encadré). Une formule qui a de l'avenir, puisque «pour les prochaines années, plusieurs ambassadeurs nous ont déjà contactés pour que leur pays soit le pays à l'honneur», confie Yvonne Braun, chargée de communication. Autre volonté de Mischa Damev, ouvrir le festival à d'autres genres musicaux et culturels que la seule musique classique. Une manière de repositionner le vénérable festival, dont la première édition eut lieu en 1946, et qui a accueilli 7'000 spectateurs l'an passé.

La carte jeune

Mais le classique d'abord, qui reste au cœur de l'événement. Objectifs: «Présenter les meilleurs solistes et meilleurs orchestres russes, mais aussi faire la place belle aux jeunes, tant au niveau des musiciens que du public», promet Yvonne Braun. Pour les valeurs confirmées, parmi les meilleures de Russie, le festival accueillera notamment son Orchestre National, les 6 et 7 septembre, ou l'Orchestre du Théâtre Mariinsky pour quatre concerts les 1, 2 et 3 septembre. Dont un gratuit avec Henri Dès, le 1 septembre, en ouverture du festival: «Pierre et le Loup» de Serge Prokoviev. Jeunesse encore, avec la mise en lumière de prodiges précoces, comme Alexandra Dovgan,12 ans et déjà «une génie du piano, qui a eu l'occasion de subjuguer le public vaudois lors la dernière édition de Lavaux Classic», s'enthousiasme la chargée de communication. Ce sera le 6 septembre à l'Hôtel des Trois Couronnes à Vevey.

Acrobatie et break dance

Autre exemple, Alexandra Conunova, jeune star moldave du violon, qui jouera le 6 septembre à l'Auditorium Stravinski avec l'Orchestre National de Russie. Ou encore l'ensemble Musical Olympus, qui présente la nouvelle génération des virtuoses russes, le 8 au Château de Chillon. «Pour rendre le festival accessible au plus grand nombre, le directeur a adapté sa politique tarifaire à l'intention des jeunes», assure Yvonne Braun, avec un prix spécial de 10 frs par concert pour les détenteurs d'une carte étudiant, les apprentis et les jeunes jusqu'à 16 ans révolus. S'il ne fallait retenir qu'un symbole de ce renouveau, à 74 ans, et de cette ouverture du classique vers d'autres genres, ce serait le spectacle Reverse. Créé par Debra Brown du Cirque du Soleil, il mêle acrobaties, break dance et chorégraphie. A découvrir le 9 septembre à Montreux.

Programme et infos pratiques du festival in et off sur www.septmus.ch

Date:29.08.2019
Parution: 962

Près de 30 événements gratuits

Autre nouveauté, le festival off prend de l'ampleur. Il existait déjà et était consacré à la musique classique, mais il s'ouvre plus largement à d'autres aspects culturels. Toujours en lien avec l'hôte d'honneur, puisque le off est placé sous la direction de la Russe Zlata Smirnova. A l'affiche, gratuite, sauf pour les projections cinématographiques: une trentaine de productions dans différents lieux de Vevey et Montreux. Dont humour, danse, jeux, films, dégustations culinaires et bien sûr musique sous toutes ses formes, jusqu'à une soirée DJ, le 6 septembre.

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio