Télécharger
l’édition n°962
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Ils s'approprient l'hôpital... avant d'y être !

Rennaz En vue du déménagement de l'Hôpital Riviera-Chablais, prévu dès le 28 octobre, un programme de formation a été mis sur pied. Novateur, il utilise les technologies modernes, comme l'apprentissage en ligne ou la réalité virtuelle.

Grâce à la réalité virtuelle, les employés pourront évoluer dans les locaux de Rennaz, déjà avant la phase de formation sur le site.DR

Valérie Passello

Déplacer un hôpital tout entier ne s'improvise pas. Dans le cas particulier de l'Hôpital Riviera-Chablais (HRC), la mission est de taille, puisqu'il s'agit de réunir les six sites existants et 1'500 collaborateurs dans un nouveau lieu, à Rennaz. Adjointe à la direction et cheffe de projet, Julie Legault s'attèle au volet de la préparation au déménagement, en collaboration avec la responsable de la formation Isabelle Picard, depuis près de trois ans: «Nous avons commencé par effectuer un tri, évaluant les thèmes qui nécessitent une formation et ceux pour lesquels une information suffit», raconte-t-elle.

Tant au niveau structurel qu'en matière d'outils de travail, les utilisateurs du site seront confrontés à de multiples nouveautés. «Notre démarche a pour but principal d'assurer la sécurité des patients et des professionnels, dès le premier jour», insiste Julie Legault. Plus de 200 thèmes ont été identifiés avant le tri et environ 140 ont été retenus pour la formation, qui se veut pédagogique, accessible et qui s'articule en trois phases.

La première étape a débuté en juillet, où l'ensemble du personnel a reçu un accès à une plateforme d'apprentissage en ligne. Le programme est adapté à la fonction de chacun, relève Isabelle Picard: «Il y a un gros volume de participants. Certaines thématiques, comme la sécurité feu par exemple, concernent tout le monde. D'autres sont plus spécifiques. Sur environ 2'000 personnes, 120 profils ont été déterminés.»

Le logiciel comprend des modules interactifs, certains agrémentés de sons, ainsi que des procédures et modes d'emploi. «Les contenus ont été élaborés avec des spécialistes de chaque domaine concerné», précise la responsable de la formation.

À la pointe de la technologie

D'ici à fin septembre, la première phase devrait être achevée. «Les cadres peuvent suivre l'avancée de leur personnel dans le programme de formation théorique. Nous avons mis des salles d'informatique à disposition et, en cas de problème, les collaborateurs peuvent nous contacter via une hotline», ajoute Isabelle Picard. Les employés de l'HRC seront ainsi déjà familiarisés avec des nouveautés telles que le distributeur automatique d'habits de travail, le système «Myco», qui mettra en relation directe un patient et son soignant attitré, ou avec les blocs opératoires intégrés, c'est-à-dire équipés en matière d'informatique et de nouvelles technologies.

Lors de la deuxième étape prévue en septembre, il sera possible d'évoluer à l'intérieur du nouveau site hospitalier, mais sans y être physiquement, grâce à la réalité virtuelle. Julie Legault poursuit: «La connaissance du bâtiment est un thème qui a pris de l'importance au fil du temps. En effet, beaucoup de procédures font référence à des lieux, il est donc essentiel de pouvoir se situer dans l'hôpital. Ainsi, nous avons développé une maquette 3D représentant les locaux tels qu'ils seront à l'ouverture.»

En fonction de son profil professionnel, chaque employé expérimentera cet outil pendant une à quatre heures. Tous auront des consignes, devront se déplacer dans le complexe, trouver des objets ou remplir diverses missions.

Exercices pratiques

C'est au dernier moment, du 3 octobre au 13 novembre, que la troisième phase de formation aura lieu. Sur place cette fois-ci, ce qui a nécessité une planification complexe. Les collaborateurs passeront une demi-journée ou une journée entière dans le nouvel hôpital, pour mieux s'en imprégner et participer à des ateliers pratiques. «La découverte du bâtiment se fera de manière ludique, par un jeu de piste, avec des outils numériques et interactifs. Les participants aux ateliers découvriront d'abord les locaux communs, puis leur lieu spécifique de travail», détaille Julie Legault.

En moyenne, toutes phases comprises, le temps de formation estimé pour chaque collaborateur est d'une journée et demie, soit environ 3'000 jours de travail consacrés par l'ensemble du personnel à ces différents apprentissages. Imaginé, développé et mis sur pied par l'équipe de l'HRC, le programme ne partira pas aux oubliettes après l'ouverture du site de Rennaz, au contraire, selon Isabelle Picard: «Nous allons le pérenniser. À long terme, il servira à la formation continue, ainsi qu'à celle des nouveaux collaborateurs.»

Date:29.08.2019
Parution: 962

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio