Télécharger
l’édition n°962
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Gérard Carrel:
«C'est important d'aider ceux qui perdent pied»

L'invité A la tête de la Semaine du goût à Montreux , cet entrepreneur au grand cœur estime que l'insertion des personnes en rupture est l'affaire de tous

Gérard Carrel: « C'est important d'aider ceux qui perdent pied »

Par Magaly Mavilia

Son coup de cœur

L'initiative de Retraites Populaires, avec l'Hôtel de l'Union à Epalinges. «Je trouve intéressant de mettre sur pied des formations sur le terrain et d'offrir des logements à des personnes qui ont perdu pied». Pour cet entrepreneur au grand cœur, l'insertion est l'affaire de tous. Il vient d'engager une personne en rupture depuis 4 ans, d'entente avec son personnel, et estime que c'est le rôle des entreprises. «Retraites Populaires a une vision qui va plus loin et une très belle ouverture au niveau social».

Son coup de sang

Le pain sera à l'honneur de la Semaine du Goût organisée par l'Association Montreux Ville du Goût dont il est président. Amateur de produits authentiques, le pain industriel le fâche: «On l'achète, il n'a pas de goût et le lendemain il est sec!». Un bon argument pour dire que le bio et le local, qui durent plus longtemps, ne sont pas plus chers. Malgré une vie trépidante, il n'hésite pas à prendre le temps d'acheter sa baguette à St-Légier, sa cuchaule à Blonay et son steak chez le boucher du coin.

Ses thèmes de prédilection

Grand amateur de gastronomie et de bons vins, il est abonné à un magazine de nouvelle cuisine. Ses livres de chevet? Le guide Gault & Millau et son pendant italien, le Gambero Rosso. «Il est très détaillé et met surtout l'accent sur l'accueil. Ce qui est très important à mon sens. Aujourd'hui, c'est surtout ce que les gens recherchent». Ancien conseiller communal, il suit la politique de près et s'informe surtout à travers la radio, la Première et France Info. Aux réseaux sociaux virtuels, il préfère tisser de vrais liens autour d'un repas. «J'adore aller manger avec mes clients. Je me laisse le temps»

Date:29.08.2019
Parution: 962

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio