Télécharger
l’édition n°963
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Trois générations sur le chemin de l'école

Lutry A l'occasion de la «Journée internationale à pied à l'école», l'Association des parents d'élèves, Pro Senectute et les aînés du Quartier solidaire se donnent la main. Une belle initiative qui convie les parents d'enfants de 4 à 8 ans à découvrir le sentier Pedibus de Lutry, le 20 septembre entre 8h et 9h.

Claude-Madeline Yechouroun fait partie de l'atelier bricolage et du groupe environnement du Quartier solidaire de Lutry Nord, c'est pourquoi l'initiative de l'Association des parents d'élèves de Lutry l'a enchantée.

Textes et photo: Magaly Mavilia

Rien ne vaut un petit quart d'heure de marche quotidien pour arriver en forme au cours, se faire des copains, vivre des aventures et apprendre les règles de la circulation. Malgré cela, la ligne Pedibus qui part du Collège des Pâles et descend jusqu'au collège du Grand-Pont peine à trouver sa vitesse de croisière. Initié ce printemps par l'Association des parents d'élèves de Lutry (l'apé Lutry), ce trajet dure environ un quart d'heure et concerne prioritairement les enfants entre 4 et 8 ans, mais les grands ne sont pas exclus.

Recherche force vive

Les enfants n'ont plus envie de marcher? «Ce sont surtout les parents qui peinent à s'engager ou qui ne sont pas au courant», relève Sophie Arnaud, présidente de l'Association des parents d'élèves de Lutry. Tout trajet doit être encadré par un adulte qui se relaye et, pour l'instant, seuls deux familles et un papa font le tournus pour amener les enfants à l'école le matin. «La ligne pourrait s'étendre et faire le trajet du retour, mais les demandes et les forces vives manquent encore», regrette la jeune maman. C'est pourquoi l'apé Lutry s'est approchée des aînés de Pro Senectute et du Quartier solidaire de Lutry «Il ne s'agit pas de charger les seniors de responsabilités mais de pouvoir s'appuyer sur eux comme deuxième ressource. Nous espérons développer cette collaboration, et si quelques séniors peuvent venir accompagner les enfants, ce serait formidable. Et bien sûr, si d'autres parents nous rejoignent, la ligne va s'étoffer», espère Sophie Arnaud.

Le trajet Pedibus de Lutry a été identifié en fonction des habitations des parents et tracé avec un responsable de la mobilité de Lutry et un responsable de Pedibus Vaud. Pour en savoir plus, rendez-vous le 20 septembre entre 8h et 9h sur la ligne ou sur www.apelutry.ch ou www.pedibus.ch

Date:05.09.2019
Parution: 963

Avant, c'était le désert

Claude-Madeleine Yechouroun réside à Lutry et se réjouit tout autant de cette journée que de la création d'un Quartier solidaire sur les hauts de sa commune. «Avant l'ouverture de cette antenne, c'était le désert et maintenant nous sommes une vingtaine à nous réunir pour créer et participer à diverses activités au cours desquelles nous rions beaucoup», se réjouit cette grand-maman. Claude-Madeline Yechouroun fait partie de l'atelier bricolage et du groupe environnement, c'est pourquoi l'initiative de l'Association des parents d'élèves de Lutry l'a enchantée. Une occasion de sensibiliser les enfants? «Surtout les parents, souligne-t-elle. Et aussi pour montrer que les seniors s'impliquent pour soutenir la mobilité douce».

Un atelier intergénérationnel a donc été mis sur pied afin de décorer les arrêts sur la ligne du pedibus pour la Journée internationale «A pied à l'école», qui aura lieu le 20 septembre. Seniors et enfants sont donc invités à participer à cet atelier qui aura lieu le 18 septembre. Renseignements : www.quartiers-solidaires.ch/vaud/lutry-609.html ou auprès de Pro Senectute Vaud.

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio