Télécharger
l’édition n°963
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Après le Ranz des vaches, le blues...

Fête des Vignerons Projecteurs coupés, costumes rangés, spectacle terminé... Coralie Cristalli, art-thérapeute, a fréquenté quotidiennement la Fête des Vignerons, a aimé son ambiance, mais a constaté la grosse déprime de certains participants, et même au-delà, une fois le rideau tombé. Pour surmonter ce blues, elle propose à Vevey une série d'ateliers «Après la Fête». Explications.

Coralie Cristalli  avec des découpages de photos servant  de base lors des séances d'art-thérapie.

Textes et photo: Stéphane Armenti

«Le dernier jour de la Fête, les gens pleuraient, ils étaient dans un état émotionnel très très fort. Ainsi, je me suis interrogée sur la difficulté à reprendre la vie normale. Peut-être qu'en tant qu'art-thérapeute, je pourrais proposer quelque chose qui aiderait à cette reprise». C'est le constat de départ de Coralie Cristalli. «Beaucoup de personnes m'ont dit: "Après la Fête, on part, on ne veut pas voir cette arène démontée", ajoute-t-elle. Mais partir en vacances pourrait être une stratégie de fuite, ils vont devoir rentrer, affronter cela». Passant de la parole aux actes, elle décide d'organiser des séances d'art-thérapie destinées aux figurants, et au-delà, à toute personne pour qui la fin de la Fête est difficile à vivre. Des ateliers pour sortir du blues. Mais aussi pour maximiser toutes ces belles choses vues, vécues, et engrangées durant la Fête. «Cela a donné une énergie forte, les gens ne vivent pas cela dans leur quotidien, puis tout à coup le vide, observe la spécialiste. Comme thérapeute, je me suis dit qu'il fallait trouver une façon pour s'approprier durablement toutes les émotions positives de la Fête».

Des images pour transformer

C'est ici qu'entre en scène l'art-thérapie (lire encadré). Remboursées par les assurances complémentaires, ces séances, individuelles ou par groupes d'au maximum quatre personnes, se déroulent en quatre étapes. D'abord, le participant élabore ses images personnelles autour du thème de la Fête. Par exemple, il choisit parmi une foule de photos disponibles celles qui lui parlent. Il pourra alors réaliser un collage, des dessins ou de la peinture. Puis, par la parole ou d'autres moyens - écriture automatique, expression corporelle - les participants verbalisent et dialoguent avec la thérapeute en évoquant leur création. Troisième étape: l'approfondissement d'un thème personnel important révélé par les images et les dialogues. A la fin du processus, le recentrage sur un aspect essentiel est effectué. Objectif: intégrer cette énergie positive. Ceci sans que le thérapeute n'effectue lui-même une interprétation, comme cela pourrait se passer dans la psychanalyse. «Ces images positives, ils pourront les prendre avec eux, cela leur fera peut-être du bien. D'habitude dans un processus classique, elles restent dans mon atelier», précise la praticienne, qui propose depuis peu les inscriptions à ce programme sur son site internet.

Finzi Pasca comme déclic

Coralie Cristalli a été frappée par une phrase de Daniele Finzi Pasca. Le metteur en scène disait en substance de «ne pas attendre la prochaine Fête, dans 20 ans, pour être heureux». Le bonheur c'est maintenant. D'où cette idée d'ateliers d'après la Fête des Vignerons. «Garder des souvenirs, c'est déjà bien, mais s'emparer plus profondément des instants magnifiques vécus pour intégrer leurs effets positifs dans le quotidien, c'est mieux, estime Coralie Cristalli. Par exemple, comment garder l'excitation, la joie, le partage au niveau des générations, la danse, la musique etc. Certains vont peut-être continuer à danser, à se rencontrer. Tandis que pour d'autres, entrer dans un processus créatif sera un bon moyen de prolonger les effets bénéfiques de la Fête».

Ateliers du 1er sept au 15 oct. Infos et inscript. sur: www.art-therapie-vevey.ch/apres-la-fete/ ou 076 674 31 12

Date:05.09.2019
Parution: 963

L'art-thérapie, c'est quoi?

Utiliser l'expression artistique des patients dans un but thérapeutique ou de développement personnel. Voilà pour la définition. Et comment? L'art-thérapie emploie dessins, collages, écriture automatique etc. Bref, toutes les productions artistiques des patients pour lancer un processus thérapeutique conduisant à une transformation positive.

«Nous vivons dans un monde d'images, observe Coralie Cristalli. Avec les images, on peut toucher plus directement l'inconscient. Il parle à travers elles. Après, on aide la personne à comprendre ce qui se passe et pourquoi elle a choisi ces images». La différence par rapport à la psychanalyse: «Dans les thérapies verbales, les gens peuvent raconter ce qui les atteint. Or, c'est difficile d'exprimer tout avec des mots, notre réflexion nous censure déjà. Créer des images permet à l'inconscient de se libérer», assure-t-elle.

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio