Télécharger
l’édition n°963
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Loulou veut tauper l'oseille

comédie Coproduction franco-suisse entre le Théâtre Montreux Riviera et celui du Funambule à Paris, la pièce «Main basse sur le magot» sera présentée en avant-première du 10 au 29 septembre à Montreux. Suivra une centaine de représentations à Paris. Julien Héteau, qui campe Paul, évoque pour Le Régional cette plongée dans le Paris des années 30, connu pour son argot, sa gouaille, avec décors et costumes d'époque.

Quatre personnages dans cette comédie truculente: Loulou (à dr.), son homme, Jo (à g.); Alice la bourge friquée, et Paul, le pigeon.DR

Stéphane Armenti

«Le gus de Loulou est à l'ombre. Ce qu'il lui faut, c'est de l'oseille, du pognon, du flouze». Voici le début de la pièce, telle que racontée par Khany Hamdaoui, directrice du Théâtre Montreux Riviera. Une coproduction avec le théâtre Le Funambule à Paris. La suite est à l'avenant, et l'argot s'y donne à cœur joie. Sa donzelle tombe sur Paul qui en pince pour elle depuis qu'il la voit, sans oser l'aborder, au troquet du coin. Paul, le «pigeon» idéal, turbine dans une bijouterie, et pour Loulou, c'est l'occase pour réaliser le casse du siècle. Tauper les bijoux et libérer son homme. Bonjour l'ambiance à Paname. Au téléphone depuis la Ville Lumière, où il est en pleine répétition avant de venir sur la Riviera, Julien Héteau, également directeur du Funambule, précise: «Mais les choses ne vont pas se passer comme prévu...»

La fougue des années 30

L'histoire est librement inspirée de Fric frac, une pièce de 1936. Mais cette version est entièrement nouvelle, comme le souligne Julien Héteau: «Nous n'avons conservé que 20% des dialogues initiaux, tout le reste a été réécrit. Arnaud Cassand, qui joue aussi Jo, a fait un gros travail d'écriture et ce que nous présentons n'est plus comparable à la version d'origine». Par contre, ce qui reste, c'est la période des années 30, son esprit, sa fougue, l'univers des voleurs et des gentils qui se font berner. «Il y a le plaisir de voir ces choses anciennes, ces décors, costumes, coiffures des années 30. Même une musique originale a été composée pour cette pièce», s'enthousiasme Julien Héteau.

La surprise finale...

Quatre personnages dans cette comédie. Loulou la belle intrigante, jouée par Mathilde Bourbin; Jo, par Arnaud Cassand, le petit ami de Loulou, emprisonné et qu'elle veut retrouver au plus vite; Alice, incarnée par Marité Blot qui travaille dans la bijouterie de son papa et le candide Paul, campé par Julien Héteau. «Paul passe par plein de facettes différentes, c'est bien à jouer. Il a l'air de se faire berner, mais cela n'est pas le cas et à la fin il y aura des surprises. Ce faisant, en tant qu'acteur, on se sent plus malin que les autres», se réjouit Julien Héteau.

Après son lancement à Montreux Riviera, du 10 au 29 septembre, cette coproduction franco-suisse sera jouée aussi à Paris dès le 13 décembre et pour une centaine de représentations. Collaboration qui permet de faire voyager les spectacles et de partager les frais.

Du 10 au 29 septembre, Théâtre Montreux Riviera, infos pratiques et billets sur www.theatre-tmr.ch

Date:05.09.2019
Parution: 963

Dans ce dossier

Documents

Vidéo
Documents audio