Télécharger
l’édition n°963
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

L'amour du patrimoine

Culture Retraites Populaires continue à soutenir le patrimoine matériel et culturel du canton. L'institution de droit public a remis des prix pour un total de 150'000 frs, le 29 août au Castel de Bois-Genoud. Trois projets locaux valorisant les arts visuels et la médiation culturelle se sont démarqués.

Jean-Robert Yersin (président du Conseil, à g.) et Philippe Doffey (Directeur Général, à dr) entourent les lauréats 2019.

Texte et photo : Xavier Crépon

Rock me Baby, Les Chevaux et l'Audiopen. «Nous avons choisi ces initiatives locales qui ont une démarche pérenne sur le long terme. C'est aussi le but d'une caisse de pension, non?», sourit le directeur général Philippe Doffey. Pour sa 7e édition du Prix du patrimoine vaudois 2019, Retraites Populaires soutient les projets des artistes Sébastien Mettraux, Olivier Estoppey, ainsi que celui de la Collection de l'Art Brut de Lausanne.

Une autre époque

Que de souvenir pour ceux qui ont dû apprendre à taper à la machine à écrire. Avec son Rock me Baby, l'artiste Sébastien Mettraux remporte le premier prix et rendra grâce à celle qui a accompagné le passé ouvrier du nord vaudois. Pour fêter les 30 ans de l'arrêt de la production de l'Hermes-Baby à Yverdon, le diplômé de l'ECAL prévoit une exposition synergique pour octobre 2020 entre le Centre d'Art Contemporain, la Maison d'Ailleurs et le Musée d'Yverdon. «J'ai échappé aux cours de dactylo, mais je veux rendre hommage à cet ancien fleuron industriel du XXe siècle si prisé par Ernest Hemingway.» Composée d'archives et de machines à écrire d'époque, l'exposition proposera un regard croisé sur cet outil au travers des arts visuels, de l'histoire et de la culture populaire.

Une œuvre bestiale

Après son grand rhinocéros, ses oies en béton ou encore sa meute de loups, le sculpteur Olivier Estoppey va mettre en scène ses chevaux. «Je retrouve dans ces animaux ma chère vallée de la Broye ainsi que mon enfance parmi le monde de la ferme.» Nostalgique, l'artiste de Lucens exposera 12 fidèles destriers dans un espace public à Payerne. «Je rentre souvent dans la sculpture par le dessin. En superposant ces silhouettes ancrées sur des plateaux transparents, je veux créer un mouvement général de troupeau, explique Olivier Estoppey. Complexe et riche comme ma région, cette œuvre monumentale et élégante m'a demandé beaucoup de mise en point, mais je me réjouis de la rendre publique.»

Inclure tous les publics

Le troisième prix récompense un projet de médiation culturelle destiné aux personnes malvoyantes et aveugles. Avec son Audiopen, la Collection de l'Art Brut à Lausanne désire inclure ce public au monde de l'art. «Ce stylo qui se place sur l'oreille donnera de multiples explications concernant les œuvres que nous présentons, assure la directrice Sarah Lombardi. Il est primordial de leur ouvrir nos portes afin qu'ils ne se sentent pas exclus. L'art doit être accessible à tous.» Grâce à cet outil technologique, le musée veut favoriser les échanges et provoquer un rendez-vous intime avec l'exposition. «Cet audiodescripteur présentera les artistes, le contexte de création de leurs œuvres et en décrira minutieusement chaque détail afin que ce public puisse se créer des images mentales détaillées.»

Date:05.09.2019
Parution: 963

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio