Télécharger
l’édition n°964
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

«Ils ont coupé notre parcelle en deux»

pac LAVAUX La présentation publique à Puidoux du Plan d'affectation cantonal a suscité de fortes réactions de la part de propriétaires qui ont beaucoup à perdre. Exemple avec une famille de trois générations qui vit sous le même toit à Riex.

A Riex, la famille Volet espérait construire une maison sur les hauts de leur parcelle, «pour les petits-enfants qui grandissent».

Texte et photo: Magaly Mavilia

«Ils ont coupé notre parcelle en deux. Ma cuisine va-t-elle passer en zone viticole?», ironise François Volet, propriétaire à Riex lors de la séance d'information de la mise à l'enquête du PAC Lavaux le 3 septembre à Puidoux. Si la grogne monte en Lavaux, cette présentation publique n'a pourtant attiré qu'une soixantaine de participants, dont une quinzaine de représentants des Municipalités concernées. Pas de trace en revanche des associations écologistes.

«C'est une escroquerie»

«C'est une escroquerie, s'insurge l'un des participants à l'heure des questions-réponses. Deux gars dans un bureau ont décidé de tirer deux traits et nous perdons 2'115 m2 de terrain». Lorsque l'on sait que le prix du m2 risque de passer de quelque 1'000 frs à 40 frs, on comprend le désarroi de bien des familles. A l'instar d'autres propriétaires, cet habitant reproche aussi au Canton et aux Communes de ne pas avoir prévenu les principaux intéressés par un courrier «vu l'importance du dossier». Rien n'oblige en effet les Autorités à contacter les propriétaires qui sont censés s'informer des mises à l'enquête.

«C'est le dernier coup de verrou»

A Riex, la famille Volet compte trois générations sous son toit et espérait bien construire une maison sur les hauts de leur parcelle, «pour les petits-enfants qui grandissent». Or voilà que leur terrain a été coupé en deux «sans aucune analyse ni souci du rapport entre paysage et village», estime Paulo Meireles, architecte à Cully. Beau-fils de François Volet, il relève «l'absence totale de zones réservées. Et donc aucune prise en compte de l'évolution des familles qui font vivre Lavaux». Un coup dur, pas seulement financièrement, mais surtout humainement pour Michèle Volet dont le grand-père a acquis cette propriété. «Nos enfants et petits-enfants ont fait l'école ici et ils devront peut-être partir du village, comme bon nombre de mes camarades d'enfance qui ne sont plus là».

Jusqu'ici, leur parcelle était classée dans les «secteurs de la zone village à plan de quartier ou à plan partiel d'extension à établir» selon le Plan de zone communal de Riex en vigueur jusqu'à la réalisation, du Plan d'affectation en 2022. «Nous avons fait parvenir deux lettres recommandées aux Autorités, mais aucune réponse», s'étonne François Volet qui n'entend pas en rester là et lance un appel à tous les propriétaires qui souhaitent faire opposition afin de se rassembler pour aborder ensemble un dossier compliqué et onéreux.

Coincés entre LAT et PAC

Lors de cette séance publique, il a également été reproché aux Autorités de Bourg-en-Lavaux de concentrer les zones à bâtir autour de Cully et Grandvaux au détriment des villages. «Lavaux est aussi régi par la LAT (Loi sur l'aménagement du territoire cantonal) qui oblige les communes à densifier et à dézoner en même temps, réagit Evelyne Marendaz, municipale de l'urbanisme. Pour Cully, défini comme centre, le Canton a précisé que quelque 300 habitants en plus doivent trouver place dans le bourg, dans l'autre partie du territoire communal, il faut diminuer la zone à bâtir. C'est l'interprétation du Canton et la volonté du peuple, afin de ne pas miter le territoire. Mais cela ne résout pas le cas de la famille Volet qui perd une richesse potentielle comme bien d'autres propriétaires.» La Commune va-t-elle faire opposition? «Certainement», affirme l'élue qui, pour l'heure, ne peut pas en dire davantage. Des séances sont agendées en Municipalité et avec la Commission Intercommunale de Lavaux (CIL) qui regroupe les dix communes de Lavaux.

Date:12.09.2019
Parution: 964

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio