Télécharger
l’édition n°964
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Ouvrir la culture aux jeunes

Abonnement En rendant sa carte demi-tarif «Cultissime» gratuite pour les 18-25 ans, la Ville souhaite aider les jeunes à franchir les portes de ses institutions culturelles.

Avec plus de 1'700 commandes, Michael Kinzer et Jonathan Reymond sont satisfaits de l'offre Cultissime.

Texte et photo: Xavier Crépon

«La culture doit plus s'ouvrir aux jeunes, c'est inévitable, clame Michael Kinzer, responsable du service culturel de la Ville de Lausanne. Les institutions l'ont bien compris et font de nombreux efforts pour réaliser cet objectif.» Mais pour démocratiser cet accès, il faut surmonter deux principaux freins pour les jeunes: un prix parfois élevé et la peur parfois de franchir les portes et s'approprier les lieux.

Prix abordables

Pour y remédier, Lausanne propose depuis 2015 son abonnement demi-tarif Cultissime. En offrant un rabais de 50% sur les billets de dix institutions ainsi que six musées pendant un an (voir encadré), la formule fonctionne. «Après quelques années, nous recevons des retours très positifs des jeunes, se réjouit Jonathan Reymond, adjoint du service culturel. Le prix des billets devient très intéressant pour eux et ne constitue plus un obstacle.» Initialement payante, la carte est devenue gratuite après quelques mois. «Au début, nous voulions ce système afin d'inculquer le fait que la culture est une offre de qualité et qu'elle a un coût. Mais nous avons vite changé notre fusil d'épaule avec cette gratuité pour augmenter l'attrait chez les jeunes, ce qui a fonctionné. Depuis son lancement, plus de 1'700 cartes ont été commandées.»

Projet gagnant-gagnant

Prévue à l'origine pour les jeunes de la cité, l'offre s'est diversifiée et s'est étendue rapidement au grand Lausanne avec quinze communes partenaires. «Nous voulions offrir des prestations qui d'un côté fédèrent les principaux acteurs culturels et de l'autre touchent cette tranche 18 à 25 ans, explique Michael Kinzer. Il existait déjà la carte du canton offrant des rabais pour les moins de 16 ans, mais pas au-delà. Nous avons donc voulu proposer ce relais.» Un pari réussi avec des institutions qui rejoignent les rangs et un attrait grandissant. «Comme la Ville de Lausanne alloue un budget de 10'000 frs pour compenser le manque à gagner sur les billets à prix réduits, les acteurs culturels jouent le jeu et ne sont pas perdants, estime-t-il. Notre politique a aussi grandement aidé à augmenter l'engouement chez les jeunes ces dernières années. Grâce aux activités scolaires ainsi qu'aux journées découvertes, ils peuvent avoir un premier contact avec ces milieux. Mis à part la pratique artistique, l'intérêt peut naître de ces expériences.»

Encore en phase test jusqu'en 2020, l'offre montre des signes favorables, mais son prolongement ou son adaptation dépendra surtout de la dernière étude sur les publics qui aboutira le 25 septembre. «Nous attendons ses résultats, mais il est certain que nous continuerons de développer des politiques ambitieuses pour améliorer l'accessibilité de la culture aux jeunes.»

www.carte-cultissime.ch

Les institutions partenaires

Béjart Ballet Lausanne, Orchestre de Chambre de Lausanne, Théâtre de Vidy, Opéra de Lausanne, Théâtre 2.21, Arsenic, Centre Pluriculturel et social d'Ouchy, Grange de Dorigny, Pulloff Théâtres, Théatre Kléber-Méleau, Musée d'art de Pully

ArchéoLab, Mudac, Musée historique de Lausanne, Musée romain de Lausanne-Vidy, Collection de l'Art Brut.

Date:12.09.2019
Parution: 964

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio