Télécharger
l’édition n°966
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Un délégué aux sports, salaire imposé ou à discuter?

Aigle Pour promouvoir le sport et développer les infrastructures, les élus adoptent le plan stratégique des sports, qui prévoit l'engagement d'un coordinateur. Le coût de ce poste – environ 90'000 frs annuels – sera-t-il fixé ou à discuter? Débat.

Textes: Stéphane Armenti

«Montant nécessaire» ou «montant à discuter»? C'est autour de cette distinction que la discussion s'est longtemps focalisée au Conseil communal le 19 septembre. En débat, le plan stratégique des sports et l'amendement du PLR Jean-Paul Jotterand.

Président de la Commission des finances, ce dernier demande cette précision au sujet de l'engagement d'un délégué aux sports. Marcel-Jacques Bacca, de l'Entente Aiglonne, va même plus loin: «Sans somme indiquée, il ne s'agit pas d'un préavis!». Il est vrai que le plan ne mentionne pas le futur salaire de ce délégué, de l'ordre de 90'000 frs annuels, selon le rapport de Commission. Argument que balaie le municipal Grégory Devaud, tranchant: «Selon le Règlement sur la comptabilité des communes et la Loi sur les communes, nous pouvons le faire». Cette longue passe d'armes irrite le syndic PLR Frédéric Borloz: «De toute façon, lors du budget, chaque année, nous pouvons rediscuter du montant. Ce n'est pas un problème!». Et le socialiste Marcel Claudel d'appuyer: «Nous pouvons y passer la nuit, votons sur l'amendement!». Résultat, 32 oui, 23 non, 3 abstentions. Le préavis devra indiquer clairement «un montant à discuter». Ainsi amendé, le plan stratégique des sports est voté à la quasi-unanimité, par 57 oui, 1 non et 1 abstention.

Trois axes et treize mesures

Dans ce plan, trois axes – promouvoir le sport pour tous, développer les infrastructures sportives, renforcer Aigle comme capitale mondiale du cyclisme – et treize mesures définissent l'avenir sportif d'Aigle. Parmi ces mesures: étudier la création d'un parc dédié aux activités sportives aux Glariers, construire une piscine couverte de 25 m ou obtenir le Label «UCI Bike City». Pour la mise en œuvre de ce plan, les Autorités prévoient justement la création d'un poste de coordinateur, à temps partiel ou complet, cela reste à définir.

Date:26.09.2019
Parution: 966

Impôts communaux: l’Aigle vole bas

Pour 2020 et 2021, le taux d’imposition pourrait baisser de 67,5% à 66%. Pour rappel, cette réduction du taux d’imposition est le résultat de la convention conclue en 2018 entre Canton et Communes. Ceci pour compenser l’entrée en vigueur de la réforme fiscale vaudoise (RIE III). L’accord est le suivant: le Canton reprend les charges de l’AVASAD (Association Vaudoise d’Aide et de Soins à Domicile). En échange, les Communes baissent de 1,5 point. Comme «les résultats annuels des finances communales sont stables depuis 2012, grâce à une gestion saine et maîtrisée des dépenses courantes, la Municipalité estime qu’il est supportable d’appliquer la bascule (…)», indique-t-elle dans un communiqué. La suite est dans les mains du Conseil communal qui devra se prononcera d’ici à la fin de l’année. A titre de comparaison dans le district, Ormont-Dessous et Villeneuve ont proposé d’effectuer la baisse convenue avec le Conseil d’Etat. Plus largement dans le Canton, Ecublens, Gland, Payerne, Renens, Yverdon-les-Bains ont fait de même.

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio