Télécharger
l’édition n°966
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

A vélo, les soins vont plus vite

Santé Le maintien à domicile est au cœur de l'engagement des 48 centres médicaux-sociaux (CMS) que compte le canton de Vaud. La mise à disposition de véhicules et de vélos permet d'assurer un service de proximité et permet aux collaborateurs qui ne disposent pas de moyens de transports de pouvoir exercer leurs métiers.

Aux heures de pointe, traverser la ville en deux-roues peut faire gagner beaucoup de temps aux équipes de soins à domicile. DR

Magaly Mavilia

La sécurité et l'écologie sont aussi des préoccupations constantes au sein de l'Association vaudoise d'aide et de soins à domicile (AVASAD). C'est pourquoi 543 nouveaux véhicules viennent d'être mis à disposition des équipes des CMS. «Le renouvellement de l'ensemble de notre flotte, tous les quatre ans, nous permet de maintenir un parc automobile de dernière génération afin de limiter la consommation de carburant et les émissions de CO2», précise Susana Garcia, directrice générale de l'AVASAD.

543 nouveaux véhicules

Ces 543 voitures garantissent l'engagement, sur tout le territoire, d'équipes d'aide et de soins au domicile de quelque 16'000 bénéficiaires mensuels répartis dans les 308 communes du canton de Vaud. «Le renouvellement des véhicules des CMS vaudois assure, d'une part, le confort et la sécurité des collaborateurs en leur fournissant un véhicule fiable et respectueux de l'environnement et, d'autre part, rend visible l'action des CMS, soit un engagement de professionnels 7j/7 et 24h/24 sur l'ensemble du territoire vaudois», analyse Yvon Jeanbourquin, directeur de l'Association pour la santé, la prévention et le maintien à domicile du Nord vaudois (ASPMAD), responsable du bon déroulement de cette opération d'envergure.

A vélo, c'est mieux

L'AVASAD est aussi attentive à promouvoir d'autres formes de mobilité, plus respectueuses de l'environnement, quand la topographie, la desserte en transports publics et la densité de clients le permettent. Dans les CMS urbains, où près de la moitié des tournées pour se rendre au domicile des clients s'effectuent dans un périmètre restreint, des modes alternatifs de déplacement, comme le vélo, les transports publics ou la marche à pied sont encouragés. «L'utilisation du vélo électrique ouvre de nouvelles perspectives. Plus facile à stationner, le vélo est souvent plus rapide que la voiture en ville», précise Susana Garcia.

Les 108 intervenants sur le terrain (infirmières, ergothérapeutes, assistants sociaux, auxiliaires santé) du CMS de Vevey-La Tour-de-Peilz en ont fait l'expérience pendant la Fête des Vignerons. A vélo, c'est mieux. Si les festivaliers sont partis, les bouchons, toute proportion gardée, demeurent une problématique bien connue. Aux heures de pointe, traverser la ville en deux-roues peut faire gagner beaucoup de temps aux équipes de soins à domicile. «Là où les équipes gagnent surtout du temps, c'est dans le parcage. En voiture, cela peut parfois s'avérer compliqué», relève Laurent Thiemard, secrétaire-réceptionniste en charge de la gestion des réservations de vélos.

Au CMS de Vevey-La Tour-de-Peilz, le vélo est roi: 23 deux-roues sont à disposition pour seulement trois voitures. «Dans les hauteurs, la voiture est tout de même plus pratique, concède Laurent Thiemard, collaborateur du site de Vevey. Mais chacun connait la force de ses mollets.»

Date:26.09.2019
Parution: 966

L'AVASAD en bref

En 2018, 33'396 personnes (4,2 % de la population vaudoise), dont la moitié était âgée de 80 ans et plus, ont bénéficié de 2,2 millions d'heures d'aide et de soins prodigués par 4'860 collaborateurs de l'AVASAD

www.avasad.ch

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio