Télécharger
l’édition n°967
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

C'est la rentrée des plantes à hiverner

Saison Sur votre balcon, terrasse ou jardin, vous avez des plantes en pot qu'il faut rentrer aux premiers frimas. Mais sans les stresser. Explications.

Si les plantes ne sont pas trop volumineuses, une période transitoire peut être imaginée, en les gardant dehors la journée et les rentrant la nuit. Adobestock

Jean-Pierre Masclet

L'automne peut nous réserver des journées estivales contrastant avec des nuits fraîches. C'est alors qu'il faut penser à hiverner nos plantes sensibles au froid. Pour cela, il y a quelques précautions à prendre pour leur éviter un stress affectant la végétation. Durant l'été, les plantes ont profité d'une luminosité abondante et d'une température idéale à leur épanouissement. En les mettant à l'intérieur ou dans un endroit protégé, les conditions seront moins favorables et le contraste peut être néfaste. Ce qui peut provoquer des chutes de feuilles parfois abondantes. Pour éviter ce genre de réaction, il est bon de rentrer nos plantes alors que la température extérieure correspond à celle de l'endroit d'hivernation.

Arrosage parcimonieux

Si les plantes ne sont pas trop volumineuses, une période transitoire peut être imaginée, en les gardant dehors la journée et les rentrant la nuit. Rentrées, nos plantes se trouveront dans un contexte de vie bien différent auquel elles doivent s'adapter. Pour les aider, il est bon de pouvoir les placer dans des endroits les plus lumineux possible, leur accorder une température ambiante et constante pas trop élevée (aux alentours de 15 degrés), mais aussi une hygrométrie élevée. Durant l'hiver, des arrosages parcimonieux et un contrôle permanent de la présence d'éventuels parasites sont fortement recommandés.

Date:03.10.2019
Parution: 967

La plante du mois

Le dahlia

Originaire du Mexique ou il servait de féculent à la population, il est arrivé en Europe au début du XVIe siècle. Le dahlia est une plante vivace à tubercule. Il se plante en pleine terre au printemps et on hiverne les tubercules dès les premières gelées. Il existe plusieurs types de dahlia produisant une multitude de variétés de coloris, de formes de fleurs et de grandeurs différentes. Généreux, le dahlia représente une réserve impressionnante pour vos bouquets d'été et d'automne.

Les acteurs de la biodiversité

Le lombric

Jardinier de l'ombre, le vers de terre est indispensable à la vie du sol. En créant des galeries pour se déplacer il favorise l'aération du sol et la circulation de l'oxygène indispensable au développement des micro-organismes. Lorsqu'il pleut, ces galeries se remplissent d'eau favorisant le drainage. Les bactéries se développant au sein même du corps du lombric permet l'enrichissement du sol. Il convient de favoriser le développement des lombrics en bannissant l'utilisation d'engrais de synthèse et de produits chimiques.

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio