Télécharger
l’édition n°967
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Nouvelles méthodes pour apprendre les langues

Cours Les nouvelles façons d'apprendre une langue étrangère misent sur la flexibilité et le spécifique. Sans contrainte d'horaire, des cours sont proposés en ligne avec la possibilité d'être suivi par un coach. A contrario, pour ceux qui ont le temps, les séjours à l'étranger misent sur l'immersion, dans une famille, en entreprise ou en stage.

Prendre des cours le matin, suivre des activités l'après-midi et se retrouver dans une famille d'accueil le soir, telle est l'une des formules proposées par Alpadia Language Schools à Montreux pour s'immerger dans une langue étrangère.DR

Magaly Mavilia

Fini les cours ennuyeux qui ratissent large. Les nouvelles façons d'apprendre une langue mettent l'accent sur les besoins spécifiques. L'heure est à la flexibilité, à travers des cours sur Internet et des séjours à l'étranger ciblés: pour une préparation aux examens ou un approfondissement du langage propre à un milieu professionnel. L'offre des cours à l'étranger s'enrichit et innove, avec des possibilités de travailler, de faire des stages et de vivre en immersion dans une famille.

Les langues en tête du podium

Selon les statistiques de l'Ecole Club Migros, les langues arrivent en tête de tous les cours suivis en 2018. L'allemand est le plus demandé, suivi par l'anglais, tandis que l'espagnol et l'italien se retrouvent en 8 et 10e position, derrière le Pilate (3e), la cuisine et le yoga. Depuis quelques années, les langues «exotiques» ont la cote. A commencer par le chinois, parlé tout de même par 1/5 de la population mondiale, et le japonais. Contre toute attente, la demande pour le coréen prend de l'ampleur. Un phénomène emmené principalement par les jeunes, initiés à cette culture à travers les mangas et un cinéma qui se profile sur le haut de la scène internationale. En tête de file de ce mouvement, le réalisateur Bong Joon Ho, qui a remporté la Palme d'or au Festival de Cannes 2019 avec «Parasite» et dont le film «Okja» est un des plus gros succès sur Netflix. «C'est un engouement difficile à expliquer, mais l'on se rend compte que beaucoup de personnes sont attirées par la culture de ce pays. C'est pourquoi nous avons ajouté cette destination à notre catalogue», précise Jessica Monnet, responsable de l'agence Boalingua de Lausanne.

En immersion

Spécialisée sur l'allemand et le français, Alpadia Language Schools à Montreux propose aux étudiants de tout âge de loger dans une famille, en Suisse ou en Allemagne (Berlin et Freiburg). Ce type d'hébergement permet de pratiquer activement en dehors des cours. Dans les campus à l'étranger, difficile en effet de ne pas résister à parler sa propre langue avec un camarade. «Rien ne vaut l'immersion totale dans le pays pour apprendre une langue». Ulrike Götze, Student Support & Quality Manager, Alpadia Language Schools à Montreux en est convaincue. «C'est ainsi que j'ai appris le français en arrivant de Berlin, se souvient-elle. J'ai travaillé pendant un an en Suisse romande. C'est clair qu'au début, ce n'est pas facile. Cela demande une grande concentration, c'est fatigant et ça fait mal à la tête. Mais le miracle arrive plus rapidement que ce que l'on imagine et soudain le cerveau passe d'une langue à l'autre».

Test en ligne

Pour ne pas se surestimer ou sous-évaluer nos connaissances, l'Ecole Club Migros met gratuitement à disposition un test de langues en ligne. Bien pratique aussi pour savoir quels cours intégrer et faire le point sur des manques spécifiques.

Le langage professionnel

Il y a les langues étrangères mais il y a aussi un langage spécifique à chaque profession. Même en Suisse, les anglicismes s'insinuent dans le quotidien, en particulier dans le monde des affaires mais pas seulement. «Il y a une demande de plus en plus forte pour l'anglais, dit technique, que ce soit dans le milieu médical, le marketing, l'ingénieurerie, le secteur bancaire ou le droit international», constate Jessica Monnet, responsable de l'agence Boalingua de Lausanne. Forte de ce constat, Boalingua travaille avec des spécialistes dans chaque domaine professionnel dans ses 300 écoles partenaires réparties dans le monde. Les étudiants veulent apprendre vite et de façon ciblée. «Les professeurs préparent leurs cours en fonction des demandes particulières des étudiants dans les divers secteurs d'activités qui seront ensuite travaillées individuellement au sein de petits groupes. Des études de cas sont menées afin de pratiquer «en situation» et pour coller au plus près des besoins de l'entreprise dans laquelle vous travaillez».

Apprendre en travaillant

Pour implémenter la théorie, l'offre des séjours linguistiques à l'étranger s'étoffe avec la possibilité de travailler ou de suivre des stages en entreprise. «En pratiquant au sein d'une entreprise où il faut parler chaque jour avec des collègues et des clients, les résultats sont spectaculaires, souligne Ulrike Götze, Student Support & Quality Manager, Alpadia Language Schools, Montreux. C'est aussi l'occasion de découvrir un l'environnement de travail dans un autre pays et d'enrichir son CV en validant ses connaissances. Selon les demandes de nos élèves, nous nous chargeons de trouver une place de stage, un emploi dans le secteur recherché. C'est une formule qui fonctionne aussi bien pour les jeunes en année sabbatique ou pendant les vacances que pour les personnes qui souhaitent progresser dans leur carrière.»

Pour un dépaysement complet, Boalingua a imaginé des séjours à la ferme ou au pair en Nouvelle Zélande, Australie ou au Canada, entre autres. Une expérience intéressante qui séduit surtout les jeunes en transition entre le gymnase et l'université ou une carrière professionnelle.

En ligne et en toute liberté

Pas toujours facile de trouver le temps de suivre des cours à heures fixes. C'est pourquoi des écoles comme Wall Street English ou l'Ecole Club Migros proposent des formations linguistiques en ligne. L'avantage: la souplesse de pouvoir apprendre n'importe où et à n'importe quelle heure. Dans le train, le week-end à la montagne ou le soir bien calé dans un canapé. Et pour ne pas pédaler dans le vide, il est possible de choisir différentes formes de suivis, par un coach qui répond aux questions par courriel ou avec un professeur pour travailler les points qui nous résistent. Là encore, les cours proposés sont orientés en fonction des besoins.

Date:03.10.2019
Parution: 967

Dans ce dossier

Documents

Vidéo
Documents audio