Télécharger
l’édition n°969
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

« Avant de le rencontrer, j'étais dans une période obscure »

Bex Deux rock'n blues men de talent se retrouvent en concert dans le Chablais pour un hommage au rockeur texan Calvin Russell. Son beau-frère David Minster et son ex-guitariste Manu Lanvin, fils de l'acteur français, révélé par Claude Nobs et Quincy Jones. En tournée, Manu Lanvin accorde une interview depuis son van au Régional. Intime et émouvant.

Manu Lanvin (à droite) et David Minster seront en concert le 26 octobre à Bex. DR

Magaly Mavilia

C'est une histoire qui sent bon la famille et l'amitié. Celle d'une rencontre et d'un hommage de deux musiciens, le Français Manu Lanvin et le Suisse David Minster autour du célèbre rockeur Calvin Russell. Ce sera au Vida Loca Café à Bex, le 26 octobre. Ça va être chaud et plein d'émotions. A découvrir absolument.

«C'est un endroit que Calvin aurait adoré j'en suis sûr. Si ça coupe, je vous rappelle». Voix rauque et canaille, Manu Lanvin est en tournée avec son groupe The Devil Blues. Depuis son van, il raconte avec beaucoup d'émotion au Régional des rencontres qui ont changé sa vie et sa carrière. «Avant de rencontrer Calvin, j'étais dans une période un peu obscure de ma vie personnelle et professionnelle. Mes parents (réd: l'acteur Gérard Lanvin et l'ex chanteuse de disco Jennifer) n'avaient plus autant confiance en moi. C'était dur de voir ça dans leurs yeux. Calvin voulait décrocher et on s'est remis en selle lui et moi. C'était magique».

Mesrine, Calvin & Co

C'est en 2007, lors d'un concert de Paul Personne, un ami de la famille, que Manu et Gérard Lanvin font la connaissance de Calvin Russell et de son beau-frère David Minster. De cette rencontre naîtra l'album testament de Calvin Russell, «Dawg Eat Dawg», co-produit (avec Nikko) et co-écrit par Manu qui est aussi à la guitare et dans lequel il rassemble Calvin et son père sur un titre, «5m2». «Les paroles viennent de Charlie Bauer, le bras droit de Mesrine, que j'ai rencontré sur le tournage du film où mon père jouait son rôle, raconte Manu Lanvin. Il y avait une sorte de boucle, mon père et Calvin, qui a aussi été comme un père pour moi, l'univers carcéral, que Calvin a bien connu. J'étais très fier et très honoré de les réunir sur cette chanson qui leur parlait à tous les deux.»

Hommage à l'amitié

«Après la mort de Calvin, en 2011, nous sommes restés en contact avec Manu, raconte David Minster. Il a joué avec des grands: Johnny Hallyday, Taj Mahal, Johnny Gallagher, sur l'album «Grand Casino», mais il revient toujours à Calvin. C'était un gars vraiment spécial qui nous a marqués tous les deux. La première chanson que j'ai apprise ave mon père, qui était musicien, était un tube de Calvin «Rats and Roaches», se souvient DavisdMinster. Et quelques années plus tard, il a épousé ma sœur Cynthia. Sur le moment, mes émotions étaient mitigées, j'adorais sa musique, mais il était en train de me voler ma sœur (rires). J'avais 12 ans. Par la suite, il m'a emmené un peu partout avec lui dans ses tournées et c'est lui qui m'a donné l'amour de la scène et du public. J'ai beaucoup grandi musicalement avec lui, pour ne pas dire totalement.»

Pour les deux musiciens, le moment est venu de rendre hommage à cet homme «qui a été une référence pour beaucoup de gens, les paumés comme les amoureux du blues, du rock et de la country, relève Manu Lanvin. Ce concert est un clin d'œil de David et moi à ce mec qu'on aimait temps, pour peu qu'il nous entende de là-haut».

Bex, Vida Loca Café, 4 concerts à 22h:

25 octobre, Manu Lanvin and The Devil Blues.

26 octobre, Manu Lanvin et David Minster, Hommage à Calvin Russell

1er et 2 novembre, David Minster

Date:17.10.2019
Parution: 969

"Je dois beaucoup à Claude Nobs"

«C'est grâce à la Suisse que notre projet a décollé. Je dois beaucoup à Claude Nobs et à Quincy Jones», se souvient Manu, fils de l'acteur français Gérard Lanvin. Invité pour la première fois au Montreux Jazz Festival en 2013 (il est revenu cette année), Manu Lanvin repart avec Claude Nobs et Quincy Jones pour se produire à New York lors des galas de la Jazz Foundation of America. Cette année-là, sa carrière décolle au-delà de l'hexagone et de l'Olympia et il enchaîne avec l'International Blues Challenge de Memphis, entre autres.

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio