Télécharger
l’édition n°971
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Lavaux voit revenir les mammouths

Histoire Dinos, crocos et mammouths reviennent s'installer en Lavaux le temps d'un après-midi. Le 3 novembre, Lavaux Patrimoine Mondial organise une randonnée sur l'histoire du climat de la région et de son vignoble. Un parcours vu à travers les différents animaux qui y ont vécu. Avant-goût.

Dinos, crocos et mammouths ont tous passé un jour par Lavaux. DR

Xavier Crépon

3 heures d'activité pour un temps de marche d'une heure et demie. Une rencontre avec dinosaures, mammouths, crocodiles et autres proto-hippopotames. En collaboration avec Lavaux Patrimoine Mondial, l'accompagnateur en montagne Matthew Richards propose une balade tout public entre Chexbres, Saint-Saphorin et Rivaz. Le climat, la géologie, mais aussi l'histoire du vignoble et ses perspectives futures seront abordés.

Un paysage changeant

Chaque année, Matthew Richards a toujours le même plaisir à partager ses connaissances lors de ses visites guidées. Cet automne, il met en scène l'histoire de la région par la découverte de son paysage. «Nous allons parcourir Lavaux en faisant des liens avec ses différents climats successifs, tout en abordant le sujet sous le prisme des animaux, confie le guide qui prône une démarche ludique. Du Mézosoïque avec les dinosaures aux ères glaciaires avec les mammouths, et jusqu'à l'apparition de l'activité humaine, celui qui est aussi géologue expliquera comment les différentes périodes qu'ils ont traversé ont façonné les roches et les sols. «Le paysage n'a pas toujours été ainsi, explique Matthew Richards. Le terrassement du vignoble n'est pas naturel et avant la formation du Léman, il y avait de la végétation tropicale, puis des phases de progression et de régression de glaciers.» L'homme est ensuite arrivé et a façonné Lavaux tel que nous le connaissons aujourd'hui. «Les vignes étaient déjà cultivées par les Romains, mais c'est dès le 11e siècle que le vignoble a été organisé en terrassement grâce à l'action de l'évêque de Lausanne. C'est lui qui a amené des moines pour défricher les arbres.»

Vers un renouveau du vignoble?

Le guide fera ensuite le lien avec les perspectives climatiques et l'avenir du vignoble. «Géologiquement parlant, nous sommes dans une période interglaciaire. La planète se dirige vraisemblablement vers une nouvelle glaciation, mais attention aux raccourcis climatosceptiques. Nous dépassons déjà les valeurs de CO2 enregistrées dans tous les interglaciaires précédents, alarme Matthew Richards. Les glaciers pourraient donc ne pas recouvrir tout le territoire comme cela a été le cas par le passé.» Le vignoble à court et moyen terme ne devrait quant à lui pas disparaître malgré les variations climatiques, selon le géologue. Les vignerons devront par contre probablement adapter leurs cépages ainsi que la manière de les travailler. «Avec leur montée en altitude, il devrait être possible d'élaborer des vins plus typés à Lavaux comme dans les pays du Sud de l'Europe. Les méthodes de vinification pourraient également changer, glisse Matthew Richards. Mais difficile de se prononcer avec exactitude, car le climat n'est qu'un paramètre parmi tant d'autres.»

Inscription sur info@lavaux-unesco.ch ou au 079 412 90 63

Date:31.10.2019
Parution: 971

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio