Télécharger
l’édition n°971
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Le FC St-Légier l'emporte au Conseil communal

Infrastructures Le club de football obtient sans difficultés les 245'000 frs nécessaires à la construction d'un nouveau terrain en gazon synthétique. Certains élus voulaient même aller plus loin, en réduisant la part des frais que le club se propose de payer.

Promu en 2e ligue en 2018, le FC St-Légier se situe actuellement en milieu de classement. DR

Gabriel Rego Capela

Pas de carton rouge pour le FC St-Légier. Le 30 septembre, les élus ont voté, à une confortable majorité, l'installation d'un nouveau terrain de football en gazon synthétique, remplaçant une place de jeu à gazon naturel, pour un montant de 245'000 francs. Avec deux principaux avantages: les terrains synthétiques peuvent accueillir des matchs et des entraînements par beau comme par mauvais temps; et celui-ci, en venant s'ajouter aux autres, permettra à chacune des équipes de trouver son créneau horaire et son terrain sans chevauchements.

Sans granules nocives

Certaines réticences subsistent du côté des Verts, néanmoins: «Ne serait-il pas plus judicieux d'apprendre à nos jeunes sportifs que jouer sur l'herbe est plus sain et moins polluant que sur un terrain synthétique?», interroge Christine Rankovic. Mais la Municipalité se veut rassurante: «Ce gazon nécessite beaucoup moins d'eau et de traitement que d'autres gazons synthétiques», précise Thierry George, chargé des installations sportives. Il ne comporte pas de granules, par exemple, un matériau qui fait débat pour sa nocivité.

« Faisons un effort »

À l'inverse, plusieurs conseillers et conseillères sont des plus enthousiastes, au point de vouloir faire un petit cadeau au club. «Le FC St-Légier est la première garderie de la commune», affirme Guy Marti (PLR). Celui-ci veut récompenser le rôle majeur que joue le club pour la jeunesse de la région (voir encadré). C'est pourquoi il propose de réduire la contribution du club aux frais des travaux: de 50'000 à seulement 20'000 frs. «Le club fait beaucoup pour le village, faisons donc aussi un effort pour lui», renchérit Alain Vionnet (PS).

Mais pour d'autres élus, le geste paraît trop excessif. «Avant de le faire, il faudrait savoir quels sports sont pratiqués à St-Légier, et dans quels clubs, afin d'avoir une égalité de traitement entre toutes les associations sportives de la région», nuance Jean Zuchuat (PS). «Ce sont eux qui sont demandeurs et ce sont eux qui proposent cet argent, appuie Giuseppe Singarella (PS). Certes leur rôle est important, mais il faut aussi soutenir les autres». L'amendement ne passera finalement pas.

Date:31.10.2019
Parution: 971

Club formateur, avec une centaine d'enfants de 6 à 8 ans

Plus de 500 membres, une soixantaine d'entraîneurs, 1'500 entraînements et onze manifestations par année: le FC St-Légier, dont la première équipe milite en 2e ligue, est un poids lourd de la vie sportive régionale. La première garderie de la commune? Le président Alexandre Clerc, contacté par Le Régional, ne va pas jusque-là. «Nous avons des membres de 6 à 76 ans!, s'exclame-t-il. Mais nous sommes fiers d'avoir une centaine d'enfants, entre 6 et 8 ans, à l'école de football, c'est vrai. Nous sommes, comme dirait le syndic, la plus grande société de St-Légier, et cela nous donne un rôle très important dans l'animation de la jeunesse locale». Fondé en 1947, le club fêtera bientôt ses 75 ans. Il veut faire peau neuve d'ici là: «Il y a ce projet de terrain synthétique, c'est une chose, mais nous attendons aussi la réfection du terrain principal, qui se trouve à côté de notre buvette». En attendant, les compétitions continuent: «La saison dernière nous étions champions romands avec nos juniors C», explique le président.

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio