Télécharger
l’édition n°972
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Hausse d'impôts à Pully

Finances Le taux passera de 61 à 63 pts pour 2020. Une augmentation modérée qui devrait permettre à la Commune d'éviter une détérioration trop importante de ses finances.

Cela a été loin d'être facile. Alors que l'Union pulliérane et l'Alliance du centre souhaitaient le statu quo à 61, et que les socialistes demandaient à l'inverse d'augmenter le taux à 65 via leurs amendements, c'est finalement la proposition à 63 de la Municipalité qui a été acceptée au Conseil communal du 30 octobre. Une hausse fiscale modérée qui devrait permettre à Pully de surnager au moins une année, alors qu'environ 8 pts supplémentaires lui seraient nécessaires pour ne pas détériorer ses finances. La bascule fiscale négociée entre Communes et Canton après sa reprise de financement des aides et des soins à domicile n'aura donc pas lieu à Pully.

Eviter le référendum

«Ces deux points supplémentaires seront déjà un gros effort pour le contribuable. Ne prenons pas le risque du référendum en étant trop gourmands», avertit le syndic Gil Reichen. Alors que plusieurs Communes appliquent la bascule d'1,5 pt négociée avec le Canton, ici, l'Exécutif propose à l'inverse d'augmenter son taux. «Avec notre rendement d'impôts élevé, nous y perdrions 340'000 frs, explique l'édile. Mais la raison de cette augmentation va au-delà. L'explosion de notre participation à la facture sociale nous coûte 20 pts. C'est beaucoup trop.» L'Union pulliérane et l'Alliance du centre s'y opposent. «Sur un budget déficitaire de 13,5 mios de frs, ce que vous proposez n'est qu'une mesurette, déplore Remo Kuonen. Attendons plutôt un véritable plan d'assainissement des finances.» Inimaginable pour les socialistes qui demandent une augmentation encore plus marquée. «Nous sommes dans les chiffres rouges, avec 20 mios d'investissements chaque année et des emprunts qui prennent l'ascenseur, nous allons droit dans le mur si nous ne faisons rien», clame Carlos Guillen. C'est finalement le PLR qui fera pencher la balance en soutenant dans un premier temps l'amendement du centre face à celui du PS, avant d'y préférer la proposition de la Municipalité lors du vote final (52 voix pour, 2 voix contre et 30 abstentions). xc

Date:07.11.2019
Parution: 972

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio