Télécharger
l’édition n°974
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

L'artiste, le mécène et la commune

Aigle La sculpture d'Alexia Weill «Archétype» trône désormais au Chemin des Noyers, grâce à la générosité d'un conseiller communal.

Jean-Marc Crousaz (à g.), Alexia Weill et Frédéric Borloz entourent la sculpture nouvellement posée au bord de la Grande-Eau V. Passello

Le voile est levé en ce 11 novembre, voici apparaître une sculpture de marbre blanc de Turquie. «Archétype» représente un visage humain stylisé, jetant un regard conscient sur la nature qui l'entoure. L'œuvre est signée Alexia Weill, une ancienne habitante d'Aigle, aujourd'hui établie sur la Riviera. «C'est ici, dans mon garage, que j'ai commencé à travailler la pierre», se souvient l'artiste.

Le syndic Frédéric Borloz se réjouit d'accueillir une nouvelle œuvre d'art sur le territoire aiglon: «Notre niveau de prestations culturelles est inférieur à celui d'autres communes de la même taille. Mais nous sommes en train de rattraper notre retard. Nous voulons développer l'expression culturelle au sens large», annonce-t-il.

Un cadeau à ciel ouvert

Sur le socle, une plaque mentionne, en plus du titre et du nom de l'auteure: «Acquise par la commune grâce au mécénat de Jean-Marc Crousaz». Appréciant particulièrement le travail d'Alexia Weill, ce conseiller communal et entrepreneur a participé à l'achat de l'œuvre «à hauteur de plus de 50% de son prix», note le syndic.

Le mécène déclare: «Je suis heureux que cette sculpture puisse être vue de tous. J'espère qu'un jour, en passant par là, mes enfants ou petits-enfants seront fiers de moi!» Érigée à Yvorne dans le cadre de l'exposition estivale Ailyos, «Archétype» a maintenant trouvé sa place à Aigle, sur la rive de la Grande-Eau. vp

Date:21.11.2019
Parution: 974

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio