Télécharger
l’édition n°975
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Jérôme Aké Béda honoré par le Conseil d'Etat

Mérites Le sommelier de l'Auberge de l'Onde de St-Saphorin fait partie des quatre lauréats du Mérite cantonal vaudois, avec la médecin des rues Martine Monnat, l'éditrice et mécène Vera Michalski-Hoffmann et le chorégraphe Gil Roman.

Jérôme Aké Béda, Vera Michalski-Hoffmann, Gil Roman et Martine Monnat ( de g. à dr.).V. Verrissimo

Jean-Charles Simon

C'est dans la salle du Parlement, en présence de Nuria Gorrite, Présidente du Conseil d'Etat, et de ses collègues Cesla Amarelle, Rebecca Ruiz et Jacqueline de Quattro, que quatre éminentes personnalités se sont vu décerner, ce 20 novembre, le Mérite cantonal vaudois. Une haute distinction qui «honore toute personne dont l'activité rejaillit sur le canton de Vaud dans une mesure exceptionnelle, et contribue ainsi d'une façon significative au rayonnement de l'Etat», comme l'a rappelé le Chancelier de l'Etat de Vaud, Vincent Grandjean, en introduction de la cérémonie. Cette sixième promotion a récompensé des trajectoires de vie et de carrière bien différentes, mais qui toutes les quatre remplissent parfaitement les critères demandés, puisque les lauréats 2019 sont Gil Roman, Martine Monnat, Vera Michalski-Hoffmann et Jérôme Aké- Béda.

Tradition familiale

Pour Gil Roman, natif d'Alès, ce sont ses 40 ans au service de la danse et surtout son action, dès 2007, comme successeur désigné par Maurice Béjart à la tête du BBL, afin de poursuivre l'œuvre du Maître avec le succès que l'on sait, qui sont récompensés. Il a choisi de remettre le montant de son prix à l'association humanitaire Voix Libre qui pourra ainsi envoyer 500 enfants boliviens à l'école.

Martine Monnat, quant à elle, voit son incessant travail de médecin des rues au service des plus précarisés et leur écoute attentive et respectueuse justement reconnus. Selon son désir, son chèque sera remis à SystMD, association de proches aidants auprès de consommateurs de psychotropes. Troisième lauréate, Vera Michalsky Hoffman est elle récompensée pour ses remarquables travaux dans le domaine de l'édition. Elle est notamment la créatrice avec feu son époux, Jan Michalsky, des éditions Noir sur Blanc, à Montricher et cofondatrice du «Livre sur les quais», à Morges, ainsi que pour ses innombrables soutiens dans le mécénat artistique, par exemple en tant que présidente de la fondation du Théâtre de Vidy. C'est d'ailleurs une vieille et belle tradition familiale, son aïeul, le Comte Razoumovsky ayant déjà été le «sponsor» de Beethoven.

Chantre du Chasselas

Mais le destin le plus étonnant des quatre récipiendaires est sans doute celui de Jérôme Aké. Ami du Régional, cet enfant d'Abidjan, amoureux du théâtre et élève d'une école hôtelière ivoirienne, se retrouvant par le hasard de merveilleuses rencontres dans Lavaux, devient un des plus grands sommeliers actuels et, tombant amoureux fou de ce trésor liquide qu'est le Chasselas, en est désormais le chantre incontesté. Mieux, âme de l'Auberge de l'Onde, à Saint-Saphorin, ainsi que l'a souligné la Conseillère d'Etat Jacqueline de Quattro dans son éloge, il est la véritable réincarnation du grand Gilles, parlant des richesses de cette région avec autant d'amour et talent. Il était donc indispensable que le Canton reconnaisse ses mérites! Bravo Jérôme, et comme tu es la générosité même, tu n'en voudras pas à tes amis et collègues de travail du Régional qu'ils aient la vanité de croire qu'ils sont devenus, à force d'avoir le bonheur de te fréquenter, un tout petit peu complices de ta gloire et qu'ils désirent, c'est tellement humain, en grapiller quelques miettes.

Date:28.11.2019
Parution: 975

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio