Télécharger
l’édition n°978
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Des enseignants bénévoles offrent des cours gratuits

Epalinges Depuis 2013, un groupe d'enseignants bénévoles, soutenu par la Commune, propose des appuis scolaires aux jeunes en difficultés d'apprentissage. Particularité, ces cours sont gratuits et destinés aux jeunes dont les parents ont des difficultés économiques. Rencontre avec Yves Giroud, initiateur du projet.

Les soutiens ont lieu au Centre d'animation socio-culturel palinzard. DR

Stéphane Armenti

«J'étais enseignant à la retraite, je donnais des appuis payants pour des élèves. Cela m'a mis la puce à l'oreille et je me suis dit que des gens en difficultés économiques ne pouvaient pas s'offrir des leçons privées. J'en ai déduit qu'il fallait faire quelque chose pour eux, car sinon, il y a un manque d'équité», raconte Yves Giroud, ancien prof de maths.

Fort de ce constat, celui qui est aussi conseiller communal PS à Epalinges propose en 2012 en plénum que des cours gratuits soient créés sous l'égide de la Commune. Public cible: enfants en difficultés scolaires issus de familles à faibles revenus, familles nombreuses, monoparentales, immigrées n'ayant pas la possibilité économique de se payer un répétiteur. Limite fixée pour cette prestation gratuite: 72'000 frs de revenu annuel. La même que pour obtenir une subvention assurance maladie.

Soutien personnalisé

Mais l'école n'offre-t-elle pas des soutiens pour tous les élèves en difficultés d'apprentissage? «Elle propose des cours d'appui, rétorque Yves Giroud, des devoirs surveillés, mais ils sont en général en groupe. Nous proposons au contraire quelque chose de personnalisé, pour repérer les lacunes exactes de l'élève, leurs blocages éventuels. Nos appuis se réalisent toujours avec un enseignant face un élève».

En 2012, la proposition plaît. «Elle est votée à l'unanimité avec une abstention, se souvient l'élu socialiste, et dès l'été 2013, le soutien démarrait».

Une vingtaine d'élèves par année

Sur l'ensemble des établissements scolaires d'Epalinges, une vingtaine d'inscriptions ont lieu chaque année. «Mais cette année nous en avons un peu moins, car plusieurs enseignants avaient d'autres projets et nous ne comptons plus que six répétiteurs, contre dix les années précédentes. Nous cherchons d'ailleurs d'autres enseignants volontaires! A ce propos, nous ne demandons pas forcément des retraités, mais nous voulons absolument des enseignants, pour leurs compétences. Il n'est pas nécessaire d'habiter Epalinges, des profs de Pully, de Prilly ou d'ailleurs peuvent renforcer notre équipe».

Comment s'inscrire ?

Le dispositif se destine aux élèves de tous âges, de la 3e à la 11e année scolaire tant en Voie Générale (VG) qu'en Prégymnasiale (VP). «Concrètement, lors de chaque rentrée, nous distribuons un flyer explicatif dans les conférences des maîtres des établissements scolaires d'Epalinges. Les enseignants repèrent ensuite les jeunes qui ont besoin d'un appui et les informent pour qu'ils s'inscrivent. Il y a aussi des annonces dans le journal communal Le Palinzard», explique le retraité.

Les soutiens ont lieu au Centre d'animation socio-culturel palinzard (CAP), l'ancien CAJE (Centre d'activités des jeunes d'Epalinges). Il met à disposition ses locaux. Les branches dispensées sont surtout français, allemand, mathématiques. Mais d'autres disciplines peuvent aussi être demandées.

« Cela a sécurisé ma fille »

Quant aux résultats, ils sont bons. «Certains jeunes débutent nos appuis alors qu'ils sont en dessous de la moyenne dans leur branche. Durant l'année, ils progressent et réalisent des notes au-dessus de la moyenne. Par exemple, en maths!, s'enthousiasme celui qui enseignait les mathématiques. Ceux qui n'y arrivent pas au début peuvent réaliser de bons résultats grâce à un soutien. Les mathématiques ne sont pas innées, en tout cas au niveau de l'école obligatoire».

Du côté des parents aussi la satisfaction est au rendez-vous: «Cela a sécurisé ma fille dans ses apprentissages. D'ailleurs en maths, ses notes étaient à 3,5 et maintenant elle obtient des 5», témoigne Sylvie, maman d'une jeune fille aidée.

Inscriptions et infos 021 785 61 94 (mardi et jeudi toute la journée, mercredi matin)

Date:19.12.2019
Parution: 978

Dans ce dossier

Documents

Vidéo
Documents audio