Télécharger
l’édition n°980
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

«Ici, c'est le moment présent qui compte»

Aigle Le 14 janvier, l'Atelier Ouvert, destiné aux enfants de 0 à 5 ans accompagnés d'un adulte, se présentait aux professionnels de la petite enfance. Découverte.

Dans l'espace de création, les enfants doivent s'équiper avant de laisser libre cours à leur imagination. DR

Un endroit de dialogue et d'écoute, anonyme et sans jugement. C'est ce qu'offre l'Atelier ouvert d'Aigle, inspiré d'un modèle initié par Françoise Dolto en 1979. Subventionné par le Service de Protection de la Jeunesse, il est géré par une association. L'une des neuf accueillantes, Gwendoline Theubet, décrit: «C'est un lieu où les adultes peuvent souffler et les enfants évoluer dans un cadre sécurisant. Notre rôle est un jeu subtil. Nous posons des mots sur ce que nous observons, devant l'enfant, son accompagnant et notre collègue. Car nous sommes toujours deux à l'accueil. Mais nous ne sommes pas là pour donner des conseils.» Si une situation délicate devait être exprimée par un visiteur, ce dernier serait alors aiguillé vers un interlocuteur compétent. C'est d'ailleurs pour mieux se faire connaître du réseau que l'Atelier Ouvert organisait des portes ouvertes le 14 janvier.

Une liberté encadrée

Ouvert quatre demi-journées par semaine, on y vient sans inscription et la participation financière est libre. Les locaux comprennent un vestibule, une cuisine, une salle dédiée au jeu, ainsi qu'un atelier créatif. Des règles sont posées pour chaque espace. Également accueillante, Mathilde Rebillard précise: «La notion de cadre est l'une de nos bases de travail. Les limites existent pour être titillées, ce sont les premières règles de socialisation pour les enfants.» Sa collègue Gwendoline Theubet relève encore: «Nous sommes vraiment ouverts à tous, on n'est pas obligé d'avoir un problème pour venir ici!» Lors d'une visite, seul le prénom de l'enfant est demandé, ainsi que son lien avec l'adulte qui l'accompagne. «Nous n'avons pas de dossier ou de projet. Ici, c'est le moment présent qui compte», ajoute Mathilde Rebillard.

L'an dernier, 1'547 enfants de tout le Chablais ont poussé la porte de l'Atelier Ouvert.

www.atelierouvert.ch

Date:23.01.2020
Parution: 980

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio