Télécharger
l’édition n°982
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Idéaliste ou réaliste, Pierre Fonjallaz?

Politique Le vigneron de Bourg-en-Lavaux va occuper le siège laissé vacant par Christian Van Singer au Grand Conseil. A 53 ans, Pierre Fonjallaz a été plébiscité par les Verts et a prêté serment. Un honneur qu'il compte mettre à profit pour apporter sa pierre à l'édifice du développement durable. Portrait.

Pierre Fonjallaz a l'écologie vrillée à l'âme. DR

Nina Brissot

Il a l'écologie vrillée à l'âme. Un ressenti, dit-il, avec la nature et le respect qu'on lui doit. Autour de lui, tout va dans ce sens. Sa maison qu'il retape lui-même, un chauffage par fourneau alimenté par ses buches, une voiture électrique avec une alimentation par photovoltaïque sur le toit de la remise. Des outils électriques qu'il recharge après chaque emploi. Pour Pierre Fonjallaz, ce mode de vie est naturel et ne demande pas d'effort particulier. «C'est le mouvement nordique, explique-t-il, et son évolution qui est lente. Nous sommes en décalage par rapport à la Suisse alémanique. J'ai deux passions: le développement durable et l'agriculture. Nous sommes dans une phase de transition. Il faut un réajustement par rapport au discours climatique. Je reste persuadé que tout vient des sols que nous devons mieux traiter». D'ailleurs, Pierre Fonjallaz fait partie des 7 Samouraïs de Lavaux qui traitent la vigne et les sols en biodynamie. Sur 2,2 hectares de vignes plantées en terrasses sur fil de fer dont il s'occupe, il élève des vins des appellations Epesses, Calamin, Dézaley.

La planète en conscience

«Pour pouvoir vivre sur cette planète, il faut être responsable. Nous devons tous retrouver une conscience.» Ce mot de conscience, Pierre Fonjallaz le lâche dans toutes ses discussions. «Nous devons prendre conscience de ce que l'on est. Notre philosophie judéo-chrétienne a tendance à voir la planète de manière hautaine et à essayer d'en tirer le plus de biens possible. Nous l'épuisons alors qu'elle ne nous est que prêtée. Il faut revenir à la terre, c'est là que nous pouvons retrouver ce sentiment d'infini qui nous fait réaliser qui nous sommes. Nous devons être attentifs à notre ressenti. Par exemple, ressentir le monde du minéral qui a sa propre vie. Nous devons nous positionner en gardiens de ces richesses. Transformer notre vision, être en communication avec la nature et sa souffrance. Par exemple, si j'entre dans une forêt qui souffre, je le ressens profondément».

A la question: êtes-vous un peu mystique ou idéaliste? Pierre Fonjallaz répond: «Réaliste et dans le spirituel par conscience. Tout est conscience, même la matière est quelque part, tout se relie. Je suis un être émerveillé et fasciné par la vie et j'aimerais qu'elle soit respectée. Je suis attaché à une liberté de penser et contre le formatage qui nous empêche de coller aux autres champs des possibles».

La politique

Bien qu'issu d'une famille au sein de laquelle la politique locale est très présente, Pierre Fonjallaz n'est pas un politicien de nature. Une seule législature au Conseil communal d'Epesses, il a pourtant été plébiscité par les Verts. Et succéder au remuant Christian Van Singer (voir encadré) n'est certainement pas une mince affaire. Mais Pierre Fonjallaz ne sort pas de son calme flegmatique pour autant. «Nous devons tous ensemble réfléchir aux moyens de mieux répartir les richesses, augmenter la justice sociale et prendre conscience que nous sommes une civilisation décadente. Et pour cela, il n'est même pas nécessaire d'avoir une couleur politique.»

Date:06.02.2020
Parution: 982

Retraite politique pour Christian Van Singer

Omniprésent sur les scènes politiques depuis 1988, le remuant porte-parole de «Sortir du Nucléaire» a été constituant et député au Grand Conseil vaudois de 2000 à 2007, avant d'être élu au Conseil national de 2007 à 2015, puis de revenir au parlement cantonal en 2017. Entre-temps, ce physicien a beaucoup occupé les sièges du Conseil communal de Lutry où il vit et continuera à s'engager dans le monde associatif.

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio