Télécharger
l’édition n°983
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

«Les grandes déclarations ne suffisent pas»

Chaque semaine, Le Régional invite une personnalité à participer à sa séance de rédaction, où les articles se décident, se discutent ou parfois se disputent. Et à livrer ci-dessous son regard sur quelques-uns des sujets traités dans cette édition.

«Les grandes déclarations ne suffisent pas»

Par Nina Brissot

Son coup de cœur

«J'apprécie beaucoup le contexte suisse pour la formation pratique, en particulier les filières d'apprentissage», réagit Suren Erkman à propos de notre article sur la valorisation de l'apprentissage. «Le monde change, les métiers aussi, il faut donc renforcer les filières de formation. La transition écologique nécessite des approches rationnelles, pragmatiques et de nouveaux savoir-faire concernant toutes les professions. Autant de nouvelles opportunités pour les jeunes!»

Son coup de sang

C'est notre sujet sur les Olympiades de la cuisine qui interpelle Suren Erkman: «Un incroyable développement culinaire, toujours plus sophistiqué, est en vogue. Ce serait impossible sans l'extrême abondance énergétique et matérielle qui caractérise notre système économique. Mais jusqu'à quand pourra-t-on poursuivre un tel développement, obtenu souvent au détriment de l'environnement et de la santé? Cette tendance aux raffinements extrêmes de l'alimentaire, répandues dans les pays occidentaux, atteint sans doute ses limites.»

Ses thèmes de prédilection

«Je travaille beaucoup en réseau et avec mes relations personnelles. Pour ce qui est des lectures, je suis abonné au Financial Times qui est très pointu sur les enjeux économiques et internationaux. Je parcours aussi de nombreuses newsletters spécialisées. Pour ce qui est papier, c'est Le Régional et je vous encourage à garder votre ligne de donner des nouvelles de proximité, notamment concernant la vie politique locale. En plus des publications touchant au développement durable, je suis passionné par les revues scientifiques sur les biotechnologies, l'espace, les sciences sociales, bref, tout ce qui touche à la dynamique d'évolution du système industriel dans son ensemble».

Date:13.02.2020
Parution: 983

Qui est-il?

Né en 1955, à Istanbul, père arménien, mère suisse


Etudes universitaires à Genève, philosophie et biologie. Puis se lance dans le journalisme scientifique et économique.


Dès 1994, crée et dirige à Genève l’Institut pour la communication et l’analyse des sciences et des technologies (ICAST). 


En 2008, avec trois associés, fonde SOFIES, entreprise de conseil en durabilité, avec des filiales à Genève, Zurich, Paris, Londres et Bangalore. 


Professeur en écologie industrielle à la Faculté des géosciences et de l’environnement à l’Université de Lausanne. Travaille notamment sur l’évaluation des stratégies de capture et valorisation du CO2.

 

Son actu à lui

En collaboration avec l’initiateur et co-fondateur du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), il rédige un livre sur les origines et les débuts du GIEC. Publication prévue en 2020.


A l’été, il quittera son poste de professeur à l’Université de Lausanne.


Dès septembre, il va effectuer pour les Nations Unies des missions dans plusieurs pays émergents, notamment en Asie, visant à intégrer les principes de l’écologie industrielle dans des grandes zones industrielles.

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio