Télécharger
l’édition n°984
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Villeneuve

La navette retourne à l'expéditeur

Ne répondant pas aux critères demandés, le nouveau bateau de la Société de Sauvetage a été renvoyé à son constructeur. La livraison de l'appareil est attendue pour le 30 avril.

La navette retourne à l'expéditeur

Valérie Passello

«Même si nous avons eu une belle inauguration en juin dernier, il s'est avéré que le nouveau bateau de la Société de Sauvetage de Villeneuve n'était pas conforme à ce qui était demandé. Il est ainsi retourné chez son constructeur, sur un chantier naval basé au Tessin», annonce le municipal Michel Oguey au Conseil communal du 13 février. Il y a près de deux ans, le Législatif avait accepté d'octroyer une subvention de 150'000 frs pour l'achat de cette navette, dont le coût total s'élève à 500'000 frs. Le solde du financement a pu être assuré grâce à des dons et acquisitions de parts sociales.

Président de la section villeneuvoise de la Société de Sauvetage du Lac Léman, Bernard Chalon détaille: «En effectuant des tests, nous nous sommes aperçus que le bateau ne remplissait pas le cahier des charges soumis au constructeur, notamment sur des questions de propulsion et de vitesse. La commission technique et les experts de la commission bateaux en ont donc refusé la validation technique. De plus, vis-à-vis de tous les gens qui nous ont soutenus, nous ne pouvions pas l'accepter en l'état.»

Services assurés malgré tout

Selon un accord établi, le constructeur prendra les modifications à sa charge. «Aucune procédure juridique n'a été engagée», précise Bernard Chalon. En attendant, la Société de Sauvetage de Villeneuve a ressorti son ancienne embarcation d'intervention, reprend-il: «Pour l'instant, ce bateau est encore utilisable, même s'il est en bout de course. Mais le délai de livraison, fixé au 30 avril, est vraiment le dernier délai possible.» Et si le constructeur ne parvenait pas à honorer son engagement dans les temps? Le président de la société préfère ne pas envisager cette option, mais garantit: «De toute façon, nous arriverons à remplir notre mission de sauvetage. Nous avons plusieurs pistes pour trouver des solutions le cas échéant.» Composée de près de 80 membres bénévoles, la Société de Sauvetage villeneuvoise est mobilisable tous les jours de l'année, 24 heures sur 24. Son but est de secourir toute personne se trouvant en difficulté sur le lac, d'où la nécessité de bénéficier d'une navette efficace, moderne, maniable et équipée de manière adéquate.

Date:20.02.2020
Parution: 984

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio