Télécharger
l’édition n°985
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Montreux

Crise de la mi-vie à la mi-temps

Trois amis, une amante et la finale de la Ligue des Champions de football. Carlos Henriquez, des Peutch, met en scène «Mi-temps», «vaudeville moderne» coécrit avec son ami improvisateur Fausto Borghini. Une production du TMR, à l'affiche du 10 au 29 mars.

Crise de la mi-vie à la mi-temps

Amit Juillard

La pièce s'appelle «Mi-temps» mais parle de la mi-vie. Extrait: «Tu veux te faire vasectomier? Ça existe comme verbe ça?» «Oui et non.» «Comment ça, «oui et non?»» «Non pour le verbe. On dit vasectomiser. Et oui pour mon opération. Enfin, c'est surtout Marie qui aimerait qu'on le fasse. Moi, je sais pas... J'ai pas envie. Mais j'ai pas le choix.»

Quiproquos, amour, amante, amitié: ce «vaudeville moderne» se déroule lors de la finale de la Ligue des Champions de football entre la Juve et le Barça. «Mais ça parle de tout sauf de foot, glisse Carlos Henriquez, membre des Peutch et coauteur avec Fausto Borghini. Le match, c'est un prétexte. C'est une de ces traditions que les copains qui approchent la cinquantaine peuvent avoir, pour maintenir leurs liens d'amitié.»

Synopsis: Gabriele (Fausto Borghini) et Pierre (Noël Antonini) se retrouvent chez Jean (Darius Kehtari), célibataire, la quarantaine. Depuis sa rupture amoureuse 25 ans plus tôt, il enchaîne les conquêtes dont Tara (Léonie Keller), sa jeune voisine. La belle va rendre leur soirée inoubliable... La mise en scène est signée Carlos Henriquez, la production Théâtre Montreux Riviera (TMR). A voir du 10 au 29 mars.

Déclic sur un plateau télé

Cette comédie est d'ailleurs née d'une... amitié, bien réelle. «Fausto et moi sommes amis depuis des années, faisons de l'impro ensemble depuis très longtemps, raconte Carlos Henriquez au bout du fil, en chemin pour une répétition ce 21 février. Il y a six ans, j'ai mis en scène un spectacle solo pour lui et nous nous sommes découvert une belle complicité dans l'écriture.»

««Mi-temps», nous l'avons créée sur notre temps libre.» Le déclic s'opère sur un plateau télé, quand ce Biennois y retrouve une autre Biennoise, Khany Hamdaoui, directrice du TMR. «Nous nous connaissions, mais après le tournage du jeu «Générations» de la RTS, je lui ai soumis notre texte, pour avoir son avis. Quelques jours plus tard, elle m'a dit: «On va la monter». C'est notre premier vaudeville.»

«Oui, le vaudeville c'est ringard»

Pas un peu ringard, le vaudeville? «(rires) Oui... Oui. C'est pour ça que je ne parle pas toujours de vaudeville dans ce cas mais plutôt de comédie ou de vaudeville moderne. L'histoire de «Mi-temps» pourrait se passer aujourd'hui.» En substance: ce n'est pas du Feydeau avec l'amant caché dans l'armoire. Et le chroniqueur des «Beaux parleurs» le dimanche matin sur RTS La Première de reprendre: «C'est la technique qui m'intéressait, le fait que les personnages sont toujours dérangés dans ce qu'ils veulent faire, que ça circule beaucoup. C'est une pièce pour tout le monde. Ici, les dames pourront se moquer de leurs compagnons et les hommes se reconnaîtront.»

Après avoir chroniqué l'actualité avec les Peutch dans la Revue vaudoise de Cuche et Barbezat au Casino de Montreux, Carlos Henriquez revient dans la Perle de la Riviera. Et après? «Je ne sais pas si la pièce va tourner, je n'ai pas d'objectif, ce serait du bonus, assure-t-il. Mais je pense qu'elle va tourner. A l'heure des seul-en-scène, les théâtres sont preneurs de comédies fraîches, avec plusieurs personnages, écrites par des Romands. Avec Fausto, nous sommes déjà en train d'écrire un deuxième spectacle et nous avons l'idée pour un troisième!»

«Mi-temps», du 10 au 29 mars au TMR à Montreux. Réservations: www.theatre-tmr.ch ou 021 961 11 31

Date:27.02.2020
Parution: 985

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio