Télécharger
l’édition n°986
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Environnement

Pour que vivent les Alpes

La jeune association Alpes vivantes se fixe pour mission de mettre en valeur la richesse biologique de la région, en menant et en accompagnant des projets en faveur de la nature.

«La diversité des paysages des Alpes vaudoises nous offre la chance de nous émerveiller. Et l'émerveillement donne de la force pour agir en faveur de cet environnement», considère Jean-Christophe Fallet, secrétaire exécutif de l'association Alpes vivantes, créée à la fin 2019. Cette dernière se propose, à long terme, de «mettre en valeur la richesse biologique et les habitats de valeur écologique des Alpes vaudoises en gérant des projets au sein d'une organisation régionale».

L'association a pu démarrer grâce à l'appui du WWF et de la Fondation MAVA. Son périmètre d'action englobe les communes des Alpes vaudoises, à l'exception du Parc naturel Gruyère-Pays-d'En-Haut. Déjà avant sa création officielle, ses membres ont participé à diverses activités, dans des domaines allant de la biodiversité à l'agriculture, en passant par la forêt, l'éco-volontariat, le tourisme quatre saisons, la communication, l'éducation environnementale, le patrimoine ou l'entretien de milieux naturels et de prairies sèches.

Actions sur le terrain

Mais comment ne pas se disperser? «Nous avons établi un plan d'action, répond Jean-Christophe Fallet. Chaque projet sera étudié en fonction d'une clé d'évaluation et de priorisation.» L'association veut aussi être un interlocuteur privilégié pour tout citoyen désireux de bichonner son environnement. «Si nous validons un dossier, nous pouvons intervenir à tous les niveaux. En faisant jouer nos contacts, en lançant une recherche de fonds ou en fournissant des bénévoles, par exemple», ajoute le secrétaire de l'association.

En 2020, Alpes vivantes interviendra notamment dans une école de la région, avec un projet de construction et de pose de nichoirs à martinets. L'aménagement de rampes à batraciens dans des passages canadiens d'alpage est aussi à l'ordre du jour. vp

Date:05.03.2020
Parution: 986

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio