Télécharger
l’édition n°987
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Palézieux

Un «Porte-bonheur» pour des orphelins

Lorsque le malheur tombe et que le monde s'écroule, croire en la vie est difficile. Pourtant, une lumière peut surgir des ténèbres. Elle s'appelle Porte-bonheur. Une association qui vient au secours des orphelins de Suisse. Une journée solidaire est organisée le 29 mars pour récolter des fonds. Au programme: danse et restauration.

Un «Porte-bonheur» pour des orphelins

Nina Brissot

Celui qui, à bout de bras, tient cette association s'appelle André Marty. Tout le monde l'appelle Dédé. Artiste renommé, c'est lui qui dessine et peint les casques des grands skieurs et pas mal d'objets pour les stars. Y compris Madonna. Mais Dédé est avant tout un rescapé du malheur. Il est juste dans l'adolescence lorsque, se réveillant un matin, maman n'est pas là. Papa ne répond pas non plus. Seul grand-papa, les yeux débordant d'eau, lui parlera de chose qu'il ne veut pas entendre, qu'il ne peut pas comprendre. Accident. Le trou, le vide. Pourquoi? Comment? Dédé a un frère qui ne supporte pas cette l'horreur de la situation. Il choisit de rejoindre ses parents. Alors les larmes du grand-père ne suffisent plus. Il va s'endormir pour toujours, laissant Dédé orphelin. Un mot qu'il ne connaissait même pas. Sous la coupe d'un tuteur avec qui il n'aura aucune affinité. Il n'a même pas connu ses parents. Par conséquent, il ne peut répondre à aucune de ses questions. Il n'en a d'ailleurs pas envie, se souvient Dédé.

Dans son village, une grand-mère le prend en affection. Elle a bien connu ses parents et en parle sans tabou. Au fil du temps, avec Mamie, Dédé apprend à surmonter l'innommable. Mais il se dit que ce n'est pas humain de laisser des enfants dans cet état. Alors, dès qu'il aura une formation, il créera l'Association Porte-Bonheur pour que les orphelins puissent être entendus, compris, soutenus, écoutés, aidés. Important aussi, pour autant qu'elle le puisse, et Dédé se bat pour réaliser les rêves de ces enfants, elle intervient avec des aides adaptées. D'avoir pu, avec une équipe de bénévoles, rendre une maison salubre a fait que les enfants ont pu continuer leur vie ensemble au lieu d'être dispersés. D'avoir trouvé un véhicule neuf places a permis à deux familles vivant ensemble, décimées par un accident d'avion qui a tué 9 membres de la famille, de pouvoir partir ensemble. Une autre jeune fille a pu faire les études dont elle rêvait. Les actions sont toutes différentes, toutes en Suisse. Depuis 30 ans, quelque 200 familles, dont 14 dans la région Oron-Veveyse, ont bénéficié des actions de Porte-Bonheur.

Jazzercise

C'est cette action que Jazzercise a décidé de soutenir. Coralie, Corinne, Monique, Nathalie, Sylvie et Vanessa dansent! Elles se retrouvent dans le cadre de Jazzercise de Région Oron - Savigny - Ropraz - Veveyse - Gruyères - Vevey - Chexbres – Chardonne. Ensemble et avec toutes les danseuses de leurs groupes, elles organisent une journée solidaire. Elle aura lieu cette année le 29 mars à la Salle de gym du collège de Palézieux Village (rue de la Bougne 17) et débutera à 10h. Au programme, le ballet des profs, des cours de 90 min. et de la danse pour tous les goûts et tous les âges. Une restauration sera proposée sur place. L'idée est de réunir un maximum de fonds pour soutenir l'association Porte-Bonheur. Toutes veulent aider Dédé et son équipe à pouvoir apporter, aux orphelins dans la peine, une écoute attentive, un accompagnement sur le long terme, une chaleur humaine et un élan pour se projeter dans l'avenir. L'événement est ouvert à tous. Surtout aux grands cœurs.

Journée de soutien le 29 mars dès 10h à la Salle de gym du collège de Palézieux Village (rue de la Bougne 17)

Date:12.03.2020
Parution: 987

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio